Actions collectives alimentaires en territoires ruraux : un regard sur la diversité, une quête pour le développement territorial : regard croisé entre Brésil et France

par Vanessa Iceri

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Sylvie Lardon.

Soutenue le 28-11-2019

à Clermont Auvergne , dans le cadre de École doctorale des lettres, sciences humaines et sociales (Clermont-Ferrand) , en partenariat avec UMR Territoires (Clermont-Ferrand) (équipe de recherche) et de UMR Territoires (Clermont-Ferrand) (laboratoire) .


  • Résumé

    Avec l’émergence diffuse et spontanée de nombreuses actions collectives alimentaires (Amaps, supermarchés coopératifs, lutte contre le gaspillage, etc.), un mouvement de fond s’opère au sein des territoires. Ma thèse s’inscrit dans ce contexte en interrogeant la façon dont les actions collectives alimentaires, notamment celles qui sont portées par les agriculteurs dans les territoires ruraux, participent au développement territorial. Les principales pistes d’investigation se situent entre la coordination des acteurs et leur interaction avec l’espace. Afin d’y répondre, deux cas d’études ont été mobilisés de façon croisée. Le premier concerne un magasin de producteurs situé à Ambert (France) ; le deuxième consiste en un projet de développement d’une communauté traditionnelle située à Sao Mateus do Sul (Brésil). Sur ces terrains, j’ai réalisé principalement des entretiens qui m’ont fourni des données pour une analyse à partir de trois points de vue : social, spatial et temporel. La question sociale a été principalement abordée à travers l’analyse de la coordination entre individus / collectifs et le commun qui leur permet d’agir ensemble. La question spatiale a été instruite par l’analyse des objets matériels qui révèlent les dimensions matérielles / idéelles / organisationnelles du territoire. Enfin la question temporelle a été traitée par les analyses des trajectoires individuelles / collectives mais aussi par l’interaction dialectique entre ancrage / ouverture territoriale, innovation / tradition, articulant le temps passé, présent et futur. Finalement l’étude croisée entre ces deux terrains a permis de mettre en évidence les nombreuses interactions entre espace, société et temps, discutées en termes de circularités. La thèse aboutit également à la production d’outils et de cadres d’analyse qui permettent de rendre visibles ces interactions et d’engager le débat quant à la participation des actions collectives alimentaires aux processus de développement territorial.

  • Titre traduit

    Food collective actions in rural areas : a look at diversity, a quest for territorial development : comparative approach between Brazil and France


  • Résumé

    Following the spontaneous and widespread rise of food collective actions (community supported agriculture (CSA), cooperative supermarkets, fight against waste, ...) a deep change has been happening within territories. This thesis/dissertation falls within this new tendency and explores how the food collective actions, especially the one initiated by farmers in rural areas, participate in territorial development. Coordination between actors and its interaction with space constitute the main sources of investigation. This research benefits from two case studies operated in a crossed way. The first one relates to a farm shop located in Ambert (France) whereas the second consists in a development project from a traditional community in Sao Mateus do Sul (Brésil). On these fields, I implemented interviews that gave birth to data for a three-dimensions analysis: social, space an time. The social matter has mainly been discussed through the assessment of coordination between individual/collective and the common acting together. The space horizon has been examined through the lens of physical objects which illustrate material/ideational/organizational of the territory. Lastly, the time dimension stems from analyzing individual and collective trajectoriesand from the dialectic relationship between anchoring / territorial opening, innovation / tradition gathering past, present and future together. Eventually, the crossed study from the two fields disclosed plenty of interactions between space, time and society, linked by circularity. The dissertation results in original tools and frameworks that raise the profile of these interactions and opens the door to discussions regarding the role of food collective actions in territory development.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.