Impact des interventions humaines sur l’érosion des calcaires monumentaux du secteur Río Bec (Campeche, Mexique)

par Paul-Edgard Genet

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Marie-Françoise André.

Le jury était composé de Bruno Phalip, Gilles Fronteau, Claire Portal, Erwan Roussel.

Les rapporteurs étaient Dominique Michelet, Samuel Étienne.


  • Résumé

    Les sites archéologiques mayas du secteur Río Bec se caractérisent par un enjeu de conservation élevé, en raison de la faible durabilité de leurs matériaux de construction calcaires ainsi que du haut niveau de stress climatique auquel ils sont soumis. De surcroît, les interventions humaines pratiquées sur les vestiges du secteur depuis leur redécouverte sont susceptibles de constituer un forçage anthropique sur les modalités et les vitesses d’érosion, que nous avons cherché à caractériser, spatialiser, et quantifier. Les différentes étapes de travail intègrent entre autres des recherches en archives, de la cartographie par SIG, des analyses pétrographiques, et des techniques de modélisation 3D par photogrammétrie. Les principaux résultats montrent que les interventions humaines dont les monuments ont fait l’objet modifient bien plus les modalités de la dynamique érosive que la simple exposition des structures aux agents bioclimatiques. Les effets délétères de certaines interventions, telles que les rejointoiements intégrant du ciment, a été démontré, et le rôle des organismes colonisateurs de l’épiderme rocheux a été apprécié. Enfin, de nouvelles pistes de réflexion ont également été apportées sur l’impact de reconstructions très localisées pouvant commander des régimes d’érosion très disparates à quelques mètres d’intervalle.

  • Titre traduit

    Impact of human interference on the erosion of monumental limestones in the Río Bec sector (Campeche, Mexico)


  • Résumé

    The Mayan archaeological sites in the Río Bec sector are characterized by a high conservation challenge, due to the low durability of limestone built materials and to the high level of atmospheric stresses to which they are being subjected. Moreover, human interventions carried out on built heritage in the sector since its rediscovery are likely to constitute an anthropogenic forcing on weathering processes and rates, which we aimed to identify, spatialize and quantify. Different steps of this research include archives work compilation, GIS mapping, petrographic analysis and 3D modelling by photogrammetry. Main results show that human interference is much more likely to modify weathering processes and rates than the mere exposure of stone materials to atmospheric agents. The harmful effects of some interventions, such as cement repointing, have been demonstrated, and the effects of colonizing organisms on the stone surface have been assessed. Finally, new insights and perspectives have been provided on very localized restorations causing drastic changes of weathering regimes within a very restricted area.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.