La construction d’un agir compétent en Éducation Physique : analyse de l’expérience des élèves et du processus de typification des connaissances

par Léa Gottsmann

Thèse de doctorat en S.t.a.p.s.

Sous la direction de Nathalie Gal-Petitfaux et de Jean Trohel.

Soutenue le 12-06-2019

à Clermont Auvergne , dans le cadre de École doctorale des lettres, sciences humaines et sociales (Clermont-Ferrand) , en partenariat avec ACTé (Chamalières) (équipe de recherche) et de ACTé (Chamalières) (laboratoire) .

Le président du jury était Alain Mouchet.

Le jury était composé de Olivier Vors.

Les rapporteurs étaient Jacques Saury, Lucile Lafont.


  • Résumé

    La compétence est entendue comme un agir compétent efficace et situé dans une famille de situations, constitué de connaissances expérientielles et typicalisées. L’objectif de notre travail est d’analyser le processus de typification des connaissances des élèves, à partir de leur expérience vécue, et d’identifier des conditions favorables et défavorables à la construction de compétences en lien avec les attendus de l’enseignant. Ce travail s’inscrit dans le cadre théorique et méthodologique du cours d’action (Theureau, 2006) postulant que l’activité est cognitive, située et se transforme au fil des expériences des individus à travers des structures archétypes (Gal-Petitfaux & Durand, 2001). Nous avons recueilli trois types de données : a) les documents de planification de l’enseignant ; b) les données d’enregistrement de l’activité des élèves et de l’enseignant en classe ; c) les données de verbalisation des élèves au cours d’entretiens d’auto-confrontation post-séance. Nous avons ensuite retranscrit ces données afin de repérer plusieurs dimensions expérientielles chez les élèves : le Representamen, l’Engagement et les connaissances mobilisées et transformées. Ce repérage a permis ensuite d’analyser la dynamique de typification des connaissances au cours de chaque leçon et d’en identifier les conditions favorables et défavorables par rapport aux attendus de l’enseignant en termes de compétence visée. Deux études de cas ont été menées, l’une en collège (classe de 3e) en Tennis de Table, et l’autre en lycée (classe de Terminale générale) en Basket-ball. Les résultats ont mis en évidence plusieurs catégories de connaissances typifiées par les élèves, renvoyant aux règles du jeu, à l’évaluation de son niveau de jeu et des autres élèves ou encore à la qualité du jeu. Plusieurs conditions mises en place par l’enseignant favorisent la typification des connaissances : a) la stabilité des situations sur le plan des règles du jeu ; b) la mise en place d’outils de repérage tout au long d’une séquence ; c) des artefacts qui sont en lien avec les buts des élèves ; d) des interactions entre les élèves favorisées par un objectif commun ; e) des interactions avec l’enseignant qui questionnent leurs préoccupations pour ensuite les aider à transformer leurs connaissances. La typification des connaissances par les élèves a parfois été freinée par plusieurs éléments : a) une perception de la familiarité focalisée sur les règles du jeu ; b) un détournement de certains artefacts par rapport à l’utilisation attendue par l’enseignant ; c) des consignes délivrées par l’enseignant qui ne font pas sens pour l’élève. Ces résultats sont discutés autour de trois questions : la perception de la familiarité par les élèves, les conditions d’introduction des artefacts et la forme des interactions au sein de la classe. Plusieurs pistes professionnelles sont envisagées autour des caractéristiques des situations favorables à la construction d’un agir compétent.

  • Titre traduit

    Building a competent action in Physical Education : analysis of student experience and the process of knowledge typification


  • Résumé

    The situated approach of competence can be understood as a ‘competence in action’ in familiar situations. This competence in action is composed by experiential and “typicalized” knowledge. The objective of our work was to analyze the process of “typification” of students’ knowledge. We based our analysis on their own experience with the aim to identify favorable and unfavorable conditions for building competences. Those conditions were analyzed in view of teachers’ expectations. The present work relied on the theoretical and methodological framework of the course of action (Theureau, 2006), which postulates that the activity is cognitive, situated and that individuals’ experiences can be described through archetypal structures (Gal-Petitfaux & Durand, 2001). Three types of data have been collected: a) teacher planning documents; b) data recording of student and teacher activity in class; c) students’ verbalization during self-confrontation interviews. We transcribed those data in order to identify experiential dimensions in students’ activity: the « Representamen », the « Engagement » and Knowledge. This enabled us to analyze the dynamics of “typification” of knowledge during each lesson and to identify favorable and unfavorable conditions. Those conditions were compared with expectations of the teacher for a targeted competence. Two case studies were conducted in Middle School during a Table Tennis unit, and the second in High School during a Basket-ball unit. The results highlighted several categories of knowledge typified by the students, referring to: rules, assessment of level of play, and quality of the game. Some conditions have provided opportunities for knowledge “typification”: a) the situations’ stability during a unit; b) the use of tools to evaluate his/her own competence; c) artifacts in link with students’ goals; d) interactions between students encouraged by a common goal; e) interactions with the teacher who ask questions and help to transform students’ knowledge. Some other conditions have inhibited the targeted competence: a) the familiarity perception of students focused on the rules; b) a diversion of some artefacts by the students; c) interactions with the teacher that do not make sense for the students. Those results were discussed in light of the students’ perception of familiarity, the conditions for introducing artifacts and the form of interactions in classroom. Some professional perspectives were discussed in light of various characteristics of situations that provide opportunities to build competences.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.