Etude de la construction de compétences sociales par une analyse de l’activité en situation de formation : transformation du rapport à soi et aux autres

par Marlène Manach

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jérôme Guérin et de Catherine Archieri.

Le président du jury était Minna Puustinen.

Le jury était composé de Jérôme Guérin, Catherine Archieri, Minna Puustinen, Christine Vidal-Gomel, Éric Flavier, Brigitte Albero.

Les rapporteurs étaient Christine Vidal-Gomel, Éric Flavier.


  • Résumé

    Dans le champ de la formation des adultes, la question des compétences sociales émerge de problématiques sociétales actuelles. Le développement des métiers de service, la mondialisation et la virtualisation des organisations impliquent des compétences sociales, regroupant des dispositions intrapersonnelles liées au rapport à soi (confiance en soi, gestion du stress, etc.) et des dispositions interpersonnelles liées au rapport aux autres (travail en équipe et en réseau, empathie, etc.) recherchées par les employeurs. Or, les compétences sociales sont peu abordées en formation des adultes car elles sont considérées comme relevant d’un apprentissage « sur le tas » (Durand, 2008). Cette étude a donc un double objectif épistémique et transformatif : savoir en quoi la participation à des situations de formation a une influence sur la transformation du rapport à soi et aux autres. Cette thèse a été réalisée à partir des propositions de formation de l’IDEFI TalentCampus. Le cadre théorique et méthodologique mobilisé est issu d’une articulation entre le programme cours d’action (Theureau, 2006, 2015) et l’approche sociotechnique des environnements de formation (Albero, 2010a/b/c). Ce cadre vise, par une analyse diachronique et synchronique, à appréhender les différentes formes d’interactions entre des individus apprenants et leur environnement de formation (les autres apprenants, les formateurs, les artefacts) et les influences de ces interactions sur le rapport à soi et aux autres. Les résultats montrent des transformations d’habitudes d’activité liées au rapport à soi et aux autres. Ces transformations émergent des interactions avec les autres médiées par des artefacts, lors de situations ayant pour objectif la réalisation d’un projet en groupe ou une réflexion sur l’action.

  • Titre traduit

    Study of the construction of social skills through an analysis of the activity in a training situation : transformation of the relationship with oneself and others


  • Résumé

    In the field of adult education, the question of social skills emerges from current societal issues. The development of service professions, globalization and the virtualization of organizations involve social skills, combining intrapersonal provisions linked to self-relationship (self-confidence, stress management, etc.) and interpersonal provisions linked to relationships with others (teamwork and networking, empathy, etc.) sought by employers. However, social skills are rarely addressed in adult education because they are considered aspart of “on-the-job” learning (Durand, 2008).This study therefore has a dual epistemic and transformative objective: to know how participation in training situations influences the transformation of the relationship with oneself and others. This thesis was based on the training proposals of the IDEFI TalentCampus. The theoretical and methodological framework used is the result of a link between the course of action (Theureau, 2006, 2015) and the sociotechnical approach to training environments (Albero, 2010 a/b/c). This framework aims, through a diachronic and synchronicanalysis, to understand the different forms of interaction between individual learners and their training environment (other learners, trainers, artefacts) and the influences of these interactions on the relationship to oneself and others. The results show changes in activity habits related to relationships with oneself and others. These transformations emerge from interactions with others mediated by artefacts, in situations where the objective is to carry out a project in a group or to reflect on the action.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne occidentale (Brest). Service commun de documentation Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.