L'âge du sevrage dans les populations du passé : Estimation à partir de l'étude de l'émail dentaire

par Gaëlle Œil

Thèse de doctorat en Histoire et archéologie des mondes anciens et médiévaux

Sous la direction de Gérald Quatrehomme.

Soutenue le 12-12-2019

à l'Université Côte d'Azur (ComUE) , dans le cadre de École doctorale Sociétés, humanités, arts et lettres (Nice ; 2016-....) , en partenariat avec Université de Nice (1965-2019) (établissement de préparation) , Cultures et Environnements. Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge (laboratoire) et de Culture et Environnements, Préhistoire, Antiquité, Moyen-Age (laboratoire) .

Le président du jury était Laurence Lupi-Pégurier.

Le jury était composé de Laurence Lupi-Pégurier, Valéry Hedouin, Estelle Herrscher, Pascal Adalian, Christophe Pecheyran.

Les rapporteurs étaient Valéry Hedouin, Estelle Herrscher.


  • Résumé

    L’alimentation des populations du passé en général, et l’allaitement maternel en particulier, sont des thématiques de recherche importantes en anthropologie biologique car elles sont impliquées dans de nombreuses réflexions socioculturelles, sanitaires et démographiques. L’allaitement maternel, dont les effets bénéfiques sur la santé de l’enfant sont unanimement admis aujourd’hui, a longtemps été le choix alimentaire laissant les meilleures chances de survie aux jeunes enfants. Dans la plupart des cultures, les nouveau-nés sont allaités, souvent exclusivement dans un premier temps pendant une durée qui peut varier, avant l’introduction d’une alimentation complémentaire, puis l’arrêt complet de l’allaitement maternel. La diversification alimentaire et le sevrage complet constituent des transitions alimentaires critiques pour l’enfant. Les pratiques et les modalités d’allaitement et de sevrage connaissent une grande diversité à travers le temps et l’espace notamment en ce qui concerne la durée, qui s’explique par des facteurs socio-économiques, culturels et environnementaux.En l’absence de vestiges matériels manufacturés témoignant des pratiques de l’allaitement maternel et de sevrage, les approches anthropobiologiques représentent une alternative prometteuse pour obtenir des informations sur la consommation du lait maternel. La démarche proposée vise à mettre en relation les données chimiques obtenues par l’analyse de l’émail dentaire, l’alimentation et l’état sanitaire des jeunes enfants. Le strontium et le calcium absorbés par un individu sont incorporés dans la dent en développement. Le rapport Sr/Ca reflète donc les changements biologiques de concentration de ces deux éléments dans le corps. Le microéchantillonnage d’une section dentaire effectué par ablation laser et analysé en spectrométrie de masse (LA-ICP-MS) nous permet d’évaluer les variations chronologiques du rapport Sr/Ca dans la couronne dentaire de la première molaire définitive. Les marqueurs de croissance par accumulation de l’émail sont utilisés pour estimer l’âge auquel nous observons des variations du rapport Sr/Ca. Les lames minces dentaires de vingt-deux individus, issus de trois sites français, Saint-Martin-des-champs (Paris), Les Grands Peupliers (Hières-sur-Amby) et Saint-Laurent (Grenoble), ont été examinées de cette manière. Les résultats révèlent une évolution des pratiques d’allaitement et de sevrage à travers le Moyen Âge.Le travail présenté ici se propose, à partir de l’examen histologique et chimique de l’émail dentaire, de définir un protocole scientifique en vue d’estimer l’âge de la diversification alimentaire et l’âge du sevrage complet au lait maternel chez les individus issus de populations archéologiques. Il propose également une discussion sur les performances et les potentialités offertes par la démarche envisagée.

  • Titre traduit

    Weaning age in past populations : Assessment based on tooth enamel


  • Résumé

    Feeding of past populations, and particularly breastfeeding, are important thematic research in biological anthropology, as they are involved in many reflections upon sociocultural, health and demographic aspects. Breastfeeding, whose beneficial effects on child health are unanimously accepted nowadays, has long been the food choice allowing the best chances of survival for young children. In most cultures, at the beginning of their lives and according to a variable duration, newborns are exclusively breastfed. Progressively, additional food is introduced before the definitive cessation of breastfeeding. Dietary diversification and weaning represent significant transitions for children. Practices and modalities of breastfeeding and weaning have widely varied through time and space, especially as far as duration is concerned. This can be explained by socioeconomic, cultural and environmental factors. Given the lack of manufactured material remains concerning the breastfeeding’s practices and weaning, anthropologists have developed promising alternative approaches which enable them to obtain information on the consumption of breast milk. One of these approaches combines chemical data obtained by tooth enamel analysis with data concerning the diet and the health conditions of young children. The strontium and calcium consumed by an individual are incorporated as the tooth develops. Therefore, Sr/Ca reflects the biological changes in the concentrations of these two elements in the body. Microsampling of a longitudinal thin section in tooth enamel withdrawn by laser ablation and tested by inductively coupled plasma mass spectrometry allows us to evaluate the variations over time of the Sr / Ca ratio through the dental crown of the first permanent molar. Incremental growth markers in enamel are used to estimate the age at which changes may be observed in the Sr / Ca ratio. Thin sections of twenty two individuals from three archaeologic sites in France, Saint-Martin-des-champs (Paris), Les Grands Peupliers (Hières-sur-Amby) and Saint-Laurent (Grenoble) have been examined in this way. The results reveal the evolution of breastfeeding and weaning practices throughout the Middle Ages. The purpose of this work is to define a scientific protocol to estimate the age of dietary diversification and complete weaning for individuals from archaeological populations, on the basis of histologic and chemical examination of tooth enamel. It also proposes a discussion upon the performances and potentialities offered by the suggested approach.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 01-01-2021

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Côte d'Azur. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.