Ravage et carnage des subjectivités contemporaines : postures radicales et métapsychologie du chaos

par Sabine Riss

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Mohammed Ham.

Le président du jury était Fethi Benslama.

Le jury était composé de Fethi Benslama, Michèle Benhaïm, Céline Barriol, Gérard Rabinovitch.

Les rapporteurs étaient Fethi Benslama, Michèle Benhaïm.


  • Résumé

    Notre travail s'élaborera autour d’une hypothèse centrale : L’écho inédit trouvé par la trame narrative et scopique proposée par Daech s'explique par son adéquation avec les affres des subjectivités contemporaines. Il s’agit donc d’étudier les conditions de cette rencontre, qui capte le sujet errant dans les eaux troubles de l’archaïque, avec une offre de mort distillée par le dévoiement d’un pseudo-islam de cruauté semblant apporter l’illusion d’une réponse. Car, d’emblée, chez les jeunes sujets que nous recevons, la « greffe » fantasmatique prend, telle une rencontre passionnelle entre un sujet agonique et une solution miracle qui vient lui offrir la possibilité de s’extraire d’une subjectivité faite d’inconsistance, d’abandonner l’effroi et le vide au profit d’un remplissage lénifiant. Leur terrorisme ne naît pas d'un projet idéologique mais tire sa vigueur d'un désastre subjectif auquel il donne forme. En cela, l'imagerie de Daech vient actualiser le collapsus Réel/Imaginaire (imaginaire grandiose mais de mort) chez ces sujets agoniques. L'obscène est alors exhibé, la pulsion scopique déchainée. Demeure l'archaïque pur qui scandera la vie et les actes d'un sujet de la discontinuité, au titre du retour du clivé, répétition à l'identique du mortifère. Nous proposerons un exposé de la clinique des sujets volontaires au martyr à partir de notre expérience de clinicien en prison, dans le cadre d’une mission dédiée à la prise en charge de sujets revenant de Syrie, ayant voulu s’y rendre, ou témoignant d’une bascule mortifère en détention vers des trajectoires de mort au nom de Dieu. Pour ce faire, nous étudierons l’institution carcérale comme un lieu privilégié de la remise en scène des éprouvés précoces d’agonie et d’effroi chez des sujets aux prises avec un véritable chaos subjectif, toile de fond de toute appétence radicale actuelle selon nous. Nous étudierons ensuite les ressorts psychiques d’un tel processus : l’addiction, le préjudice, leur dialectique avec l’Idéal, pour interroger ces formes de mélancolies contemporaines chez des sujets qui ne parviennent au sentiment d’existence que dans le projet de mort divine. Nous tenterons d’illustrer notre hypothèse selon laquelle la dissolution d’un Moi inconsistant en un Moi Idéal nihiliste est la clé de compréhension de ce que l’on nomme actuellement « radicalisation », dans sa forme la plus extrême, celle des demandeurs de martyre, les chahids.

  • Titre traduit

    Ravage and carnage of contemporary subjectivites : radical postures and metapsychology of chaos


  • Résumé

    Our work will be built around a central hypothesis : The unheard echo found by the narrative and scopic plot proposed by ISIS, is explained by its adequacy with the pangs of contemporary subjectivities. It is thus a question of studying the conditions of this encounter which captures the subject, wandering in the troubled waters of the archaic with a death offer distilled by the deviation of a pseudo-Islam of cruelty that seems to bring the illusion of ‘answer. Because from the outset in the young subjects that we receive, the « transplant » fantasy takes, such a passionate meeting between an agonistic subject, and a miracle solution that comes to offer the possibility of getting out of a subjectivity made of inconsistency to abandon fright and emptiness in favor of a lenient filling. Their terrorism is not born of an ideological project but draws its force from a subjective disaster to which it gives shape. In this, the imagery of ISIS comes to actualize the collapse Real / Imaginary (imaginary grandiose but death) in these agonic subjects. The obscene is then exhibited, the impulse scopic unleashed. The pure archaic remains that will punctuate the life and the acts of a subject of discontinuity, in the name of the return of the cleave, a repetition identical to the mortifère. In this paper, we are going to do a clinical study of subjects willing become martyrs based on our experience of a clinical psychologist in detention. The framework of this mission is dedicated to treatement of subjects coming back from Syria, or who has wanted to go there, or else showing a sudden morbid bascule, towards death trajectories in the name of god. We will focuse on the psychic incounscious motivations of such process : addiction, prejudice and their dialectic with the Ideal to interrogate these forms of contemporary melancholia for subjects who can only reach feeling of existence in project of divine death. We will try to illustrate our 3ypothèses according to which the dossilution of an inconsistent Ego in an nihilist Ideal Ego is the key to an understanding of what we currently call radicalization, in its most extreme form, that of people aspiring to martyrdom, wandering in the morbid zone of the archaic, the “chahids”.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Côte d'Azur. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.