L’insécurité transfrontalière en Afrique de l’Ouest : le cas de la frontière entre le Niger et le Nigeria

par Adamou Moussa Ibrahim

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Christophe Roux.

Soutenue le 22-10-2019

à Côte d'Azur , dans le cadre de École doctorale Droit et sciences politiques, économiques et de gestion (Nice) , en partenariat avec Université de Nice (1965-2019) (établissement de préparation) , Équipe de recherche sur les mutations des États européens et de la société (Nice) (équipe de recherche) et de ERMES (laboratoire) .

Le président du jury était Christine Pina.

Le jury était composé de Christophe Roux, Christine Pina, Michel Hastings, Hubert Peres.

Les rapporteurs étaient Michel Hastings, Hubert Peres.


  • Résumé

    À l’instar des grandes transformations des relations internationales, les notions de la sécurité, d’insécurité et de frontière leurs étude ont été bouleversées par la multiplication des activités qualifiées de terroristes dans maints endroits du monde. Cette thèse se saisit de thème à la frontière entre le Niger et le Nigeria, victime ces dernières années d’une insécurité transfrontalière que lui impose notamment l’organisation Boko Haram qui agit à l’échelle transnationale en s’affranchissant des limites frontalières dans le bassin du Lac Tchad. Ainsi cette crise sécuritaire a fait l’objet d’une panoplie des réactions aussi bien nationales que bilatérales ou encore issues des organisations régionales et internationales. La gestion diversifiée de cet ébranlement met en lumière les contradictions qui animent les relations internationales et la complexité des ressorts d’une insécurité transfrontalière mouvante, mal connue et peu médiatisée.

  • Titre traduit

    Cross-border insecurity in West Africa : the case of the border between Niger and Nigeria


  • Résumé

    Like the great transformations of international relations, the notions of security, insecurity and border have been deeply transformed, especially due to the advent of the phenomenon labelled as terrorism in many places of the world. This doctoral dissertation explores this situation at the border between Niger and Nigeria. The region has been subjected to cross-border insecurity imposed inter alia by the organization Boko Haram, which acts on a transnational scale without considering the state borders in the Lake Chad Basin region. Thus, this security crisis has been the subject of a number of reactions at national or bilateral levels or from regional and international organizations. The diversified management of this shock wave highlights the contradictions that animate international relations and the complexity in handling this transboundary insecurity that is shifting, poorly known and poorly publicized.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Côte d'Azur. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.