Le rôle des Credit Default Swaps dans les crises de la dette souveraine. Une application au cas de la zone euro

par Samah El cheikh

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Dominique Torre et de Anna Tykhonenko.

Soutenue le 16-07-2019

à Côte d'Azur , dans le cadre de École doctorale Droit et sciences politiques, économiques et de gestion (Nice) , en partenariat avec Université de Nice (1965-2019) (établissement de préparation) , Groupe de recherche en droit, économie et gestion (Valbonne, Alpes-Maritimes) (équipe de recherche) et de GREDEG (laboratoire) .

Le président du jury était Michel Boutillier.

Le jury était composé de Dominique Torre, Anna Tykhonenko, Michel Boutillier, Gilbert Bougi, Bassem Kamar.

Les rapporteurs étaient Gilbert Bougi, Bassem Kamar.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur l'étude des facteurs sous-jacents au risque du défaut souverain, tel que mesuré par les spreads des CDS souverains, au cours de la crise de la dette souveraine en Europe. En analysant les données mensuelles de janvier 2007 à septembre 2015 en utilisant un modèle à correction d'erreur (VECM), nous constatons que le risque de défaut souverain européen répond en partie à un environnement macroéconomique caractérisé par de mauvaises politiques budgétaires et une détérioration des facteurs économiques. Plus précisément, la hausse du taux de chômage, le niveau d'endettement et la réduction des soldes de la balance courante ont accru les spreads des CDS souverains. Ces résultats ne permettent pas de rejeter l’hypothèse selon laquelle le défaut souverain a été motivé par des fondamentaux économiques faibles. Mais l'importance relative de ces facteurs change avec le temps et le groupe de pays. La présence et l'absence de la Grèce ont joué un rôle clé dans l'évolution des spreads dans les pays de la zone euro. La dégradation des notations en Grèce et l'aversion accrue pour le risque de la part des Européens ont contribué à une augmentation significative des spreads de CDS des pays de la zone euro et des autres pays. Notre analyse VECM met en évidence des retombées directes de la Grèce vers la périphérie de la zone euro via des canaux non fondamentaux. Enfin, nos résultats suggèrent que l’émergence de la crise de la dette a été causée par des fondamentaux faibles, mais a également un caractère auto-réalisateur.

  • Titre traduit

    The role of Credit Default Swaps in sovereign debt crisis. An application to the case of the euro area


  • Résumé

    This thesis attempts to identify the factors behind the sovereign default risk, as measured by sovereign CDS spreads, during the sovereign debt crisis in Europe. By analyzing monthly data from January 2007 to September 2015 using vector error correction model with panel data, we find that European sovereign default risk is partly a response to a macroeconomic environment characterized by poor fiscal policies and deteriorating economic factors. Specifically, higher unemployment rate, debt levels and lower current account balances have increased the sovereign CDS spreads. These results do not allow us to reject the hypothesis that the sovereign default was driven by weak economic fundamentals. But the relative importance of these factors changes over time and group of countries. The presence and absence of Greece have played a key role in the developments of the spreads in the euro area countries. The rating downgrades in Greece and the higher European risk aversion had contributed to a significant rise in the CDS spreads of euro and non-euro area countries. Our VECM analysis does suggest direct spillovers from Greece to Euro area periphery via non-fundamental channels. Finally, our results suggest that the emergence of the debt crisis was caused by weak fundamentals but has also a self-fulfilling character.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Côte d'Azur. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.