Les transitions codiques comme indicateur des dynamiques communicationnelles conjointes. : Vers une caractérisation des gestes d’étude des élèves

par Gilles Marrot

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation


  • Résumé

    Notre projet de recherche ambitionne de mesurer l’impact sur les activités d’apprentissage des élèves du recours, par les acteurs de la situation didactique, à un enchainement de canaux de communication. Ce phénomène d’enchaînement orchestrant les activités du faire apprendre et de l’apprendre, sont nommés transitions codiques. Il s’agit dans un premier temps d’en montrer l’enjeu scientifique dans le champ de la didactique. Ensuite, il est question d’en circonscrire les caractéristiques essentielles. Enfin, il s’agit d’étudier l’impact différentiel de ces caractéristiques sur les gestes d’étude des élèves. Cette étude, en s’inscrivant dans le paradigme de l’interactionnisme symbolique, exige l’exploitation croisée de trois cadres théoriques en didactique : celui de la théorie des situations didactiques (TSD) qui identifie des typologies de situations organisées autour d’étapes dans la construction d’une connaissance en jeu, celui de la théorie anthropologique du didactique (TAD) qui articule au savoir en jeu la notion de rapport au savoir, et qui substitue cette notion de savoir à celle de praxéologie, et enfin celui de la théorie de l’action conjointe en didactique (TACD), organisé autour de l’idée essentielle que le savoir scolaire ne se définit pas de façon descendante et prescriptive, mais relève aussi d’une transposition ascendante qui induit la nécessaire prise en compte des dimensions d’épistémologie pratique de l’enseignant dans son institution, des actions didactiques et de ces différents descripteurs. Le dispositif mis en place, nous inscrit dans les perspectives comparatistes en didactique selon une approche descriptive et compréhensive en croisant des entretiens, des observations vidéos, et traces prises au vol.Les résultats obtenus mettent en évidence que les transitions codiques constituent l’essentiel du temps d’interaction et s'organisent selon une charge directionnelle, des délais, des degrés d’ostension qui évoluent dans le temps et qui renseignent sur le registre d'action enseignante. Ces caractéristiques varient également selon le mode de convocation des savoirs qui les sous-tendent, à l’interface entre cognition consciente et intuition. Elles structurent une rythmique de l’intervention et de l’interaction différentielle au regard des niveaux de pratique et du genre. Elles pilotent en conséquence les gestes d’étude des élèves.

  • Titre traduit

    Codic transitions as an indicator of joint communicational dynamics : Towards a characterization of student study gestures


  • Résumé

    Our research project aims to measure the impact on pupils' learning activities of the use, by the actors of the didactic situation, of a series of channels of communication. This phenomenon of sequencing orchestrating the activities of learning and learning are called code transitions. It is a question of first showing the scientific stake in the field of didactics. Then, it is a question of circumscribing its essential characteristics. Finally, it is a question of studying the differential impact of these characteristics on the students' gestures of study.This study, in keeping with the paradigm of symbolic interactionism, requires the cross-exploitation of three theoretical frameworks in didactics: that of the theory of didactical situations (TSD) which identifies typologies of situations organized around stages in the construction of a knowledge at stake, that of the anthropological theory of didactics (TAD) which articulates to the knowledge at stake the notion of relation to knowledge, and which substitutes this notion of knowledge for that of praxeology, and finally that of the theory of joint action in didactics (TACD), organized around the essential idea that school knowledge is not defined in a top-down and prescriptive way, but is also an upward transposition which induces the necessary consideration of the dimensions of practical epistemology of the teacher in his institution, didactic actions and these different descriptors.The system put in place, inscribes us in the comparatist perspectives in didactics according to a descriptive and comprehensive approach by crossing interviews, video observations, and traces taken in flight.The results show that the codic transitions constitute the bulk of the interaction time and are organized according to a directional charge, delays, degrees of evolution which evolve over time and which inform the action register. teacher. These characteristics also vary according to the mode of convocation of the knowledge that underlies them, at the interface between conscious cognition and intuition. They structure a rhythm of intervention and differential interaction in terms of levels of practice and gender. They pilot the pupils' gestures of study accordingly


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Pointe-à-Pitre, Guadeloupe). Service commun de la documentation. Section Droit-Sciences.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.