L’expérience émotionnelle ou la performance des programmes de télévision : l’horizon de pertinence comme déterminant de la construction de sens par le spectateur

par Charles-Alexandre Delestage

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Sylvie Leleu-Merviel et de Alain Lamboux-Durand.

Soutenue le 02-07-2018

à Valenciennes , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord) , en partenariat avec Laboratoire en design visuel et urbain (Valenciennes, Nord ; 1998-....) (laboratoire) et de ComUE Lille Nord de France (Communauté d'Universités et Etablissements (ComUE)) .


  • Résumé

    La question de la qualité des programmes de télévision est une problématique récurrente tant pour les producteurs de contenu que pour le législateur, qui en a confié le contrôle dans la loi a une institution publique, le CSA. Cependant, la notion même de qualité dans ce contexte est ambiguë, et les outils permettant de l’évaluer sont souvent réduits à la vérification du respect d’obligations contractuelles avec les diffuseurs de contenus. Le seul outil universellement utilisé reste la mesure d’audience, souvent remise en cause depuis sa première utilisation en France dans les années 80. Le téléspectateur, principal intéressé de cette démarche qualité, n’est donc considéré que dans son nombre par cette démarche statistique. Cette étude propose de changer de paradigme pour placer le téléspectateur au cœur de l’évaluation des produits audiovisuels. A partir d’une perspective aux confluents de l’énaction de Francisco Varela et de la méthode de conception relativisée de Mioara Mugur-Schächter, l’étude de l’expérience émotionnelle apporte un regard nouveau et original sur la conception de spectateur dans un cadre d’évaluation des programmes. En s’intéressant a la façon dont le téléspectateur guide sa propre perception en fonction de son histoire personnelle, de sa façon d’interpréter son environnement et de l’influence des émotions dans la construction de sa relation à l’audiovisuel, les travaux menés permettent de replacer le téléspectateur comme acteur de l’évaluation. Les entretiens réalisés démontrent ainsi l’individualité de chaque spectateur dans son approche de l’audiovisuel et la construction de critères d’évaluations qui lui sont propres, mais permettant de définir un protocole a multiples niveaux utilisable comme indicateur de la qualité de la relation à l’audiovisuel dans un contexte plus large.

  • Titre traduit

    Emotional experience versus performance of television programmes : the horizon of pertinence as a key to the viewer's sense-making process


  • Résumé

    The quality of television programs is a running problem for the content producers as well as the legislator in France, whom gave monitoring in the law to a public institution, the CSA. However, the very concept of quality in that context is ambiguous, and tools allowing oversight are often reduiced to the verification of owed legal duties with the content providers. The only tool universally used is the audience rating, yet often challenged since its first usage in France in the 1980s. The viewer, having a leading interest in this quality process, is only considered in its numbers by such a statistic approch. This study proposes to initiate a paradigm shift in order to place the viewer in the heart of the audiovisual product’s evaluation. Around the theories of enaction by Francisco Varela and the method of relativized conceptualization of Mioara Mugur-Schachter, the study of the emotionnal experience casts a new and original light on the conception of the viewer in a program evaluation setup. By focusing on the way the viewer guides its own perception through its personal history, its manner to interpret its environment and the influence of emotion in the construction of its relation to audiovisual products, the work exposed in this dissertation allows to place the viewer as an actor of the evaluation. The interviews carried out proove the individuality of each viewer in its personnal approach of audiovisual and the construction of criterias of its own, yet allows to define a multi-layered protocol usable as an indicator of the relation’s quality to audiovisual content in a broader context.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. Service commun de la documentation. Valenciennes- Bib électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.