Définition de l'enseignement "calligraphique" dans l'éducation scolaire japonaise de 1945 à nos jours

par Rodolphe Diot

Thèse de doctorat en Littératures et civilisations

Sous la direction de François Macé et de Christian Galan.

Soutenue le 20-09-2018

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Langues, littératures et sociétés du monde (Paris) , en partenariat avec Institut national des langues et civilisations orientales (Paris) (établissement de préparation) , Centre d'études japonaises (Paris) (laboratoire) et de ASIES / ASIES EA 4512 (laboratoire) .


  • Résumé

    Comment définir ce que l’on appelle communément la «calligraphie» telle que celle-ci est pratiquée en Asie de l’est, et notamment au Japon ? Voilà la question première qui a motivé notre travail. L’éducation « calligraphique » fait partie des programmes de l’école japonaise depuis la fondation du système scolaire moderne. Dans la mesure où plus de quatre-vingt-dix pourcent des enfants poursuivent désormais leur scolarité jusqu’au lycée, on peut penser que le type d’enseignement reçu à travers ces années d’études contribue à former l’idée que la population se fait de la « calligraphie ». Aussi avons-nous décidé d’aborder notre sujet de réflexion en observant comment l’État définissait l’éducation « calligraphique » à travers les programmes scolaires. Dans le prolongement de travaux précédents, nous avons d’abord examiné la période déterminante de l’occupation américaine, envisageant les rapports de force des divers acteurs engagés dans l’élaboration des curricula. Nous avons ensuite analysé en détail les versions successives des directives éducatives nationales. Nous nous sommes plus particulièrement intéressé aux choix effectués par les concepteurs des programmes entre « calligraphie » utilitaire et artistique.

  • Titre traduit

    The Definition of "Calligraphy" Education in Japan's School System from 1945 to 2018


  • Résumé

    How can we define what is commonly called “calligraphy” in the Asian context, and in particular, in Japan? That is the basic question from which our research started. “Calligraphy” education has been included in school curricula since the foundation of the modern school system in Japan. Today, more than ninety percent of Japanese children go through senior high-school. Therefore, we can assume that the education received during these school years influence the way the people apprehends calligraphy. For that reason, we chose to study the definition of calligraphy as elaborated by the Japanese State through the school programs. Continuing the work we had already done in that field on the pre-war era, we first took a close look at the period of the American Occupation, examining the struggle between the different parties involved in the design of the curriculum. We then proceeded with a thorough analysis of the successive versions of the National course of study, focusing particularly on the choices made by curricula designers, between utilitarian and artistic calligraphy.


  • Pas de résumé disponible.

Accéder en ligne

bibliorespect


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Définition de l'enseignement "calligraphique" dans l'éducation scolaire japonaise de 1945 à nos jours


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Définition de l'enseignement "calligraphique" dans l'éducation scolaire japonaise de 1945 à nos jours
  • Détails : 2 vol. (916 p.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.