Altérations de la chromatine endommagée aux UVC dans les cellules humaines : une histoire d'histones

par Juliette Dabin

Thèse de doctorat en Médecine. Oncogenèse

Sous la direction de Sophie Polo.

Soutenue le 26-09-2018

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Hématologie, oncogenèse et biothérapies (Paris) , en partenariat avec Épigénétique et destin cellulaire (Paris) (laboratoire) et de Université Paris Diderot - Paris 7 (1970-2019) (établissement de préparation) .

Le président du jury était Sandra Duharcourt.

Le jury était composé de Sophie Polo, Sandra Duharcourt, Gaëlle Legube, Frédéric Coin, Guillaume Orsi, Constance Alabert.

Les rapporteurs étaient Gaëlle Legube, Frédéric Coin.


  • Résumé

    Dans les noyaux cellulaires des organismes eucaryotes, l’organisation de l’ADN avec des protéines histones sous forme de chromatine est une source d’information dite épigénétique, qui dicte l’expression des gènes et l’identité cellulaire. Cependant, la chromatine est déstabilisée lors des activités de transcription, réplication et réparation de l’ADN. Ces évènements nucléaires sont donc susceptibles d’affecter l’information épigénétique. Pendant ma thèse, je me suis intéressée à la dynamique de la chromatine en réponse aux dommages à l’ADN générés par les UVC dans les cellules humaines. En particulier, j’ai cherché à comprendre comment le maintien de l’intégrité du génome et de l’épigénome sont coordonnés lors de la réparation des dommages de l’ADN. Pour répondre à cette question, j’ai développé des approches innovantes combinant l’irradiation locale de cellules humaines aux UVC et le suivi en temps réel des histones parentales, porteuses de l’information épigénétique d’origine. Ces méthodes m’ont permis de caractériser la dynamique des histones parentales dans les régions de chromatine endommagée aux UVC et d’en identifier les mécanismes sous-jacents. Ainsi, j’ai montré que les histones parentales sont rapidement redistribuées de manière conservative à la périphérie des zones de dommages à l’ADN puis recyclées en quasi-totalité. La contribution majeure des histones parentales à la chromatine réparée facilite vraisemblablement le maintien de l’intégrité de l’épigénome lors de la réparation des dommages à l’ADN. La réparation de la chromatine s’accompagne également de l’incorporation d’histones néo-synthétisées dont l’importance fonctionnelle n’est pas encore caractérisée. Pour explorer la fonction de ces nouvelles histones mises en place aux sites de dommages à l’ADN, j’ai étudié leur impact sur les modifications post-traductionnelles d’histones dans les régions endommagées. J’ai ainsi identifié leur contribution à un défaut local de phosphorylations d’histones associées à la condensation des chromosomes en mitose précoce. Ce mécanisme pourrait servir de base à un point de contrôle du cycle cellulaire retardant la ségrégation des chromosomes en réponse aux dommages à l’ADN. Ces travaux soulignent l’importance de la dynamique des histones accompagnant la réparation des dommages à l’ADN dans la coordination du maintien de l’intégrité du génome et de l’épigénome, et ouvrent de nouvelles perspectives quant au rôle de la plasticité de la chromatine dans le maintien de l’homéostasie cellulaire

  • Titre traduit

    Chromatin alterations in response to UVC damage in human cells


  • Résumé

    In eukaryotic cell nuclei, DNA wrapping around histone proteins in the form of chromatin is a source of epigenetic information that specify gene expression and therefore, cell identity. However, chromatin is also the substrate of all DNA transactions such as transcription, replication and repair. These nuclear processes destabilize the chromatin structure and are thus susceptible to affect the epigenetic information that it carries. During my thesis, I was interested in chromatin dynamics in response to UVC-induced DNA damage in human cells. In particular, I sought to understand how the maintenance of both genome and epigenome integrity are coordinated during DNA repair. To tackle this question, I developed an innovative approach combining local UVC irradiation of human cells and real-time tracking of parental histones, which carry the original epigenetic information. These methods allowed me to characterize parental histone dynamics in UVC-damaged chromatin and to identify the underlying mechanisms. Thus, I show that parental histones are rapidly redistributed around the DNA damage site in a conservative manner, and then recycle within damaged chromatin regions. The major contribution of parental histone to repairing chromatin likely contributes to the epigenome maintenance during DNA damage repair. DNA damage repair is accompanied by new histone incorporation in damaged chromatin regions, which functional relevance is not elucidated yet. To investigate the function of new histone deposition at UVC damage sites, I studied their impact on histone post-translational modifications in damaged chromatin regions. I identified their contribution to a local defect in histone phosphorylations associated with chromosome condensation in early mitosis. This mechanism could serve as a chromatin-based DNA damage checkpoint in early mitosis, which would delay chromosome segregation in response to DNA damage. Altogether, this work put forward the importance of histone dynamics that accompany DNA damage repair in coordinating genome and epigenome maintenance, and open new avenues regarding the role of chromatin plasticity in maintaining cellular homeostasis

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.