Les pratiques d'écriture des éducateurs spécialisés : perspectives cliniques

par Céline Rössli

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Bernard Pechberty.

Soutenue le 15-11-2018

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales : cultures, individus, sociétés (Paris ; 1994-2019) , en partenariat avec Université Paris Descartes (1970-2019) (établissement de préparation) et de Education Discours Apprentissages / EDA - EA 4071 (laboratoire) .


  • Résumé

    Cette thèse, inscrite en Sciences de l'éducation, interroge les pratiques d'écriture des éducateurs spécialisés. L'écriture y est envisagée comme un nouveau trait professionnel, participant d'une période de mutation de l'action sociale et de ses métiers. Cette évolution transforme la culture des éducateurs et le fonctionnement de leur soi-professionnel. Inscrite dans une approche clinique d'orientation psychanalytique, cette recherche questionne les enjeux sociaux et psychiques relatifs aux pratiques d'écriture des éducateurs, les rapports au savoir et à l'écriture qui les soutiennent. Elle met au jour la complexité de ces pratiques, l'articulation entre les rapports subjectifs à l'écriture, ses enjeux réels et symboliques, et les contextes historiques, législatifs, institutionnels et professionnels dans lesquels elles s'inscrivent. L'analyse s'élabore à partir d'entretiens cliniques de recherche réalisés auprès de six éducateurs spécialisés. Elle met en valeur des processus conscients et inconscients mobilisés dans leurs expériences d'écriture. Elle éclaire certains mécanismes psychiques de défense ou de dégagement, d'identifications actuelles et anciennes, à l’œuvre dans la professionnalité au moment de l'inscription et de l'intégration, par les éducateurs, du trait professionnel « écriture » à leur quotidien et à leur soi-professionnel. Enfin, cette recherche ouvre des perspectives pour repenser les conditions d'un investissement positif et créatif de l'écriture dans le métier d'éducateur spécialisé.

  • Titre traduit

    Specialized educators writing practices : clinical perspectives


  • Résumé

    This thesis in Educational Sciences examines specialized educators' writing practices. Writing is here envisioned as a new professional skill that reflects the deep changes that have affected the field of social action and the related professions. This evolution transforms the educators' culture and their professional-self. Through a psychoanalytical orientated clinical approach, this work explores the social and psychic stakes related to the specialized educators' writing practices, as well as the relationships to knowledge and writing that supports them. It excavates the complexity of those practices, the bond between the subjective relationships of writing and its real and symbolic stakes, and the historical, legal, institutional and professional contexts they are set in. The analysis is elaborated from clinical research interviews carried out with six specialized educators. It develops the conscious and unconscious processes involved in their writing experiences. It highlights various psychical defense or decommitment mechanisms, current and former identifications, in motion within the professionality at the time of the inscription and integration, by the educator, of the "writing" trait in their daily professional life and professional-self. Lastly, this research opens up prospects to rethink the modalities to a creative and positive investment of writing in the profession of specialized educator.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.