L'art mural comme stratégie de survie des communautés rurales. Trois études de cas en milieu rural italien

par Laura Giancaspero

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Bruno Péquignot.

Soutenue le 21-12-2018

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Arts et médias (Paris) , en partenariat avec Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) et de Centre de recherches sur les liens sociaux (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Olivier Thévenin.

Le jury était composé de Bruno Péquignot, Olivier Thévenin, Jean-Louis Fabiani, Sylvia Girel, Pasquale Verdicchio.


  • Résumé

    Cette thèse s'intéresse aux peintures murales en milieu rural, dans la péninsule italienne. A travers trois études de cas elle propose d'analyser le phénomène muraliste comme l'expression des rapports écologiques des communautés locales avec leur environnement. L'étude de ce phénomène, mené en conjuguant l'approche géohistorique à l'écocriticism américain, révèle que ces peintures murales représentent une riposte aux nombreuses fractures, territoriales, identitaire et écologiques, qui sont intervenues dans ce territoires ruraux à l'époque contemporaine. Tout ces changements ont en effet brisé les rapports séculaires que les communautés locales entretenaient avec leur territoire en menaçant leur existence même. Il s'agit d'un phénomène courant en Italie qui a entrainé l'abandon de nombreux villages ruraux. Dans le cas des trois villages analysés, la population locale a fait recours à l'art murale afin de se réapproprier les lieux et de redéfinir les rapports avec son environnement, ce qu'enfin a garanti la survie des ces petites communautés.

  • Titre traduit

    Murals as a survival strategy of rural communities. Three case studies in rural Italian environment


  • Résumé

    This thesis is focused on Italian mural paintings in rural environments. Through three case studies, it analyses artistic phenomenon as an expression of  the ecological relationship between the local community and their environment. The study of this phenomenon, conducted by combining the geohistorical approach with American ecocriticism, reveals that these murals represent a response to the many fractures: territorial, identity and ecological, which have occurred in this rural area during contemporary times. All these changes, therefore, broke the centuries-old relationships that local communities maintained with their territory by threatening their own existence. This is a common phenomenon in Italy that has resulted in the abandonment of many rural villages. In the case of the three villages analyzed, the local population employed the mural art in order to reclaim their place and to redefine the relationship with their environment, which finally affirmed the survival of these small communities.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.