Sociabilités familiales, intellectuelles, artistiques et politiques autour d'une dessinatrice, illustratrice, graveuse et sculpteur : Chana Orloff (1888-1968), entre Paris, l'Amérique et Israël (1916-1968)

par Anne Grobot

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Bertrand Tillier.


  • Résumé

    Depuis la thèse de Germaine Coutard-Salmon, soutenue en 1980 et consacrée à l'étude monographique de Chana Orloff (1888-1968), peu de travaux ont porté sur cette artiste. Cette thèse se propose donc de mettre en perspective l'œuvre sculpté et l'œuvre graphique (dessins, gravures et illustrations) de l'artiste, de 1910 à sa mort, exécutés entre Paris et Israël. L'étude privilégiera les sujets, les techniques, les supports, mais aussi les orientations esthétiques qui parcourent l'oeuvre et l'inscrivent dans l'histoire et dans l'histoire de l'art Commencée à Paris sous les auspices d'un héritage cubiste et d'une tentation Art déco, son œuvre – où abondent les portraits, les Maternités et les sujets animaliers - , développe une esthétique reposant sur la simplification des formes, leur apurement et leur étirement et sur des compositions frontales traversées par une ambition décorative, qu'on a rapproché tour à tour de Modigliani, d'Archipenko ou de Nadelman. Puis, à partir de la fin de la Deuxième Guerre mondiale et au moment de la création de l'Etat d'Israël, son art devient plus tourmenté et plus expressif. C'est aussi le moment où lui sont confiées, par l'Etat juif, d'importantes commandes monumentales. D'un point de vue méthodologique, la thèse s'appuiera notamment, mais non exclusivement, sur l'exploitation scientifique des fonds conservés à ce jour d'œuvres et de documents issus de l'atelier de l'artiste et interrogera la réception critique de l'œuvre de Chana Orloff à partir des années 1920, ainsi que les conditions de sa diffusion internationale (les galeristes, les marchands, les collectionneurs…) dans la perspective d'une histoire culturelle, sociale et politique de l'art.

  • Titre traduit

    Family, intellectual, artistic and political sociabilities around a draftswoman, engraver and sculptor : Chana Orloff (1888-1968), between Paris, America and Israel (1916-1968)


  • Résumé

    Since Germaine Coutard-Salmon's thesis, presented in 1980 and devoted to the monographic study of Chana Orloff (1888-1968), there were not many other works published about this artist. The aim of this thesis is to put an emphasis on the sculpted and graphic works of art (drawings, engravings and illustrations) of the artist, since 1910 until her death, and achieved in both Paris and Israel. This study will deal with the subjects, the technics, the supports, but also the aesthetic orientations of her work which made her a part of history and art history. Started in Paris under the auspices of a cubist's heritage and Art deco's temptation, her work – characterized by many portraits, Maternities and animalist subjects -, developed an aesthetic based on the simplification of shapes, their balancing and their being stretched and on frontal compositions mixed with a decorative ambition, which has often been compared to Modigliani, Archipenko or Nadelman's work. Then, from the end of the Second World War and the time of the creation of Israel's State, her art became more tormented and more expressive. This was also the moment when the Jewish State commissioned her to produce a great number of works of art. From a methodological point of view, this thesis will be based in particular, but not exclusively, on the scientific exploitation of the funds preserved until now, made up of the works and documents of the artist's workshop and will question the critical reception of Chana Orloff's work from the 1920's until now, as well as the conditions of its international diffusion (gallerists, art dealers, collectors.....) from a cultural, social and political point of view of art.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Sociabilités familiales, intellectuelles, artistiques et politiques autour d'une dessinatrice, illustratrice, graveuse et sculpteur : Chana Orloff (1888-1968), entre Paris, l'Amérique et Israël (1916-1968)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Sociabilités familiales, intellectuelles, artistiques et politiques autour d'une dessinatrice, illustratrice, graveuse et sculpteur : Chana Orloff (1888-1968), entre Paris, l'Amérique et Israël (1916-1968)
  • Détails : 3 vol. (417, 331, 801 p.)
  • Notes : Volume 2 : Annexes, Volume 3 : Oeuvres.
  • Annexes : Bibliographie p. 323-360. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.