Titulature et pouvoir de l’empereur Trajan dans les provinces de l’Occident romain d’après l’épigraphie et la statuaire

par Fadhila Ben Messaoud

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Sabine Lefebvre et de Nabil Kallala.

Le président du jury était Frédéric Hurlet.

Le jury était composé de Sabine Lefebvre, Nabil Kallala, Christine Hoët-Van Cauwenberghe, Lotfi Naddari.

Les rapporteurs étaient Christine Hoët-Van Cauwenberghe, Lotfi Naddari.


  • Résumé

    À travers l’analyse des témoignages de l’épigraphie et de la statuaire relatifs à l’empereur Trajan, issus des cités des provinces occidentales, notre objectif est de déterminer les différentes formes d’expression d’allégeance et de loyalisme des provinciaux à son égard. La présence de Trajan à travers ces deux formes d’expression privilégiées pour la propagande impériale est très significative. Elle est due à plusieurs facteurs : Trajan est d’abord originaire d’Italica, en Bétique, Il est le premier provincial à prendre le pouvoir à Rome ; ensuite il est qualifié de Meilleur des Princes ; et il fut un grand militaire et un bon administrateur durant un long règne de 19 ans et demi. Aussi lui a-t-on rendu hommage par de nombreux documents épigraphiques, élevés sur les fora des cités provinciales qu’accompagnent des statues, en pied, ou équestre. C’est un prince bien connu aussi dans la littérature et la numismatique. Tous ces témoignages montrent qu’il est le premier empereur dont la titulature va s’enrichir d’attributs divers tout au long de son règne, il est Optimus princeps, le premier Dacicus, le premier Parthicus, mais aussi le premier à avoir porté le titre Proconsul, en dehors de Rome.Cette titulature établie d’abord à Rome puis envoyée dans les provinces constitue une matière d’étude riche et variée qui nous a permis de faire des comparaisons entre les provinces et les cités mêmes. Cela nous a été possible, grâce à un inventaire systématique des recueils épigraphiques, qui a recensé 316 inscriptions le concernant. Cet empereur, a non seulement renouvelé certains aspects dits républicains mais a préservé aussi le modèle augustéen, perceptible à travers sa dénomination dans laquelle Imperator Caesar est cité de manière constante en tête de la séquence impériale. En fait, les innovations de Trajan sont importantes et vont marquer longtemps l’histoire impériale, comme l’inauguration d’un nouveau comput tribunicien fixé au 10 décembre de chaque année, au lieu d’un comput variable marqué tout le premier siècle. Il n’a revêtu le consulat que cinq fois et pendant des périodes très coutres. Par cette pratique, il a redonné au pouvoir impérial son importance ; se présente comme le vrai père pour ses concitoyens, à Rome comme à travers l’empire. En somme, la formula de l’empereur trouve sa physionomie définitive à partir du règne de Trajan.Dans les cités des provinces occidentales, Trajan fut vénéré à travers le monumentum, comme par le texte qui fait corps avec la statue impériale. Cette image double répond d’abord aux exigences de la chancellerie impériale et parfois de l’empereur lui-même. Nombreuses sont les inscriptions qui lui sont dédiées. Elles expriment la reconnaissance des provinciaux, satisfaits de sa politique, source de paix et de prospérité. Les cités occidentales ont accordé une importance particulière à son image impériale et à ses différentes transcriptions liées parfois à un programme édilitaire. Il a bénéficié d’une reconnaissance sans limite par les provinciaux qui lui ont dédié des monuments encore visibles en Afrique, en Ibérie et en Germanies. Ce nouvel empereur, est grand conquérant, bon gouverneur, mais aussi héros (nouveau Diomède), il a plusieurs facettes. La fortune de l’empereur, sous son règne, comme après son décès est considérable. Il fut toujours le modèle du bon prince jusqu’aux époques contemporaines.

  • Titre traduit

    Titulature and power of Emperor Trajan in the provinces of the Roman West from epigraphy and statuary


  • Résumé

    Through the analysis of the epigraphic and statuary evidence that relates to emperor Trajan in the cities of the western provinces, my objective is to determine the various forms of expression of allegiance and loyalty of the provincials towards him . The presence of Trajan through these two forms of expression usually privileged for imperial propaganda is very significant. It is due to several factors: Trajan is originally from Italica, in Betic, He is the first provincial to take power in Rome; then he is called Best of Princes; and he was a great soldier and a good administrator during a long reign of 19 years and a half. He was therefore honored by many epigraphic documents erected on the fora of provincial cities, accompanied by statues, on foot, or equestrian. He is a prince well known also in literature and numismatics. All these testimonies show that he is the first emperor whose title will be enriched with various attributes throughout his reign; he is Optimus princeps, the first Dacicus, the first Parthicus, but also the first to have worn the title Proconsul, outside Rome.This imperial title first established in Rome and then sent to the provinces is a rich and varied subject of study to make comparisons between the provinces and the cities themselves. This seems thanks feasible to a systematic inventory of epigraphic books allowing us to list 316 inscriptions mentioning the Emperor Trajan. This emperor not only renewed certain aspects said republicans but also preserved the Augustan model perceptible through its denomination in which Imperator Caesar is quoted constantly at the head of the imperial sequence. But the innovations of Trajan are important and will mark the imperial history for a long time, as the inauguration of a new computary tribune set to 10 December of each year, instead of a variable computary marked the entire first century. He has only been in the consulate five times and for very long periods. By this practice he has restored to imperial power its importance; He presents himself as the true father for his fellow citizens, in Rome as well as throughout the empire. In short, the Emperor's formula finds its definitive appearance from the reign of Trajan.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Titulature et pouvoir de l'empereur Trajan dans les provinces de l'Occident romain d'après l'épigraphie et la statuaire


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Titulature et pouvoir de l'empereur Trajan dans les provinces de l'Occident romain d'après l'épigraphie et la statuaire
  • Détails : 1 vol. (p. 316-832)
  • Notes : Thèse soutenue en co-tutelle.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.