Du "naître de" au "devenir Je" : mise à l'épreuve du récit conceptionnel chez la femme née de mère infertile

par Delphine Rambeaud-Collin

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Sylvie Bourdet-Loubère et de Jean-Philippe Raynaud.


  • Résumé

    Cette recherche doctorale est dans la continuité de nos précédents travaux. Après avoir étudié l’investissement de l’enfant à naître suite à une conception médicalisée, dans un contexte d’infertilité féminine, nous nous sommes intéressées au passage du conjugal au parental, au risque d’une « parentalité médicalement assistée ». Les résultats de ses deux premières recherches ont montré l’impact du diagnostic d’infertilité féminine, et de sa prise en charge, sur la psyché des femmes, sur la conjugalité et sur le devenir parent. Pour cette thèse nous avons souhaité changer notre regard afin de le porter sur les enfants nés de mère infertiles, en questionnant leur construction subjective au regard d’un tel contexte. Nous avons fait le choix de penser, plus particulièrement le devenir des jeunes femmes nées de mères infertiles, à travers la question de la spécificité du lien mère/fille au sein des processus de subjectivation et de la transmission d’un féminin maternel blessé par un diagnostic d’infertilité. L’appropriation subjective de l’histoire conceptionnelle étant alors au centre de cette recherche nous avons élaboré une méthodologie de type qualitative à partir du récit conceptionnel que nous avons souhaité mettre à l’épreuve dans ce contexte. Le peu de travaux concernant les enfants « nés de » nous ont amenés à conduire une recherche exploratoire s’inscrivant au sein du paradigme subjectiviste, dans un cadre d’orientation psychanalytique. Nous questionnons ainsi l’impact de l’histoire conceptionnelle sur les processus de subjectivation, la construction identitaire, et la narrativité des jeunes femmes nées de mère infertile. Si les résultats montrent que nous ne pouvons nier l’impact de l’histoire conceptionnelle sur la construction du sujet, ils ont révélé aussi que nous ne pouvions faire l’économie de penser l’influence du vécu maternel de cette histoire et du discours –ou du silence- qui l’entoure.

  • Titre traduit

    Of be born of to becoming “I” : testing the methodology based on conceptional narrative on the young women born of infertile mother


  • Résumé

    This doctoral research is in the continuity of our previous ones. After having studied the investment of the unborn child following a medically assisted procreation, we were interested in the becoming parents in this context. Results have shown how the women psyche, the couple and the becoming parents are impacted by the diagnosis of infertility and then its medical care. The purpose of this doctoral thesis is to focus on the child born of infertile mother, questioning their identity construction. We decided to study, particularly, the young women born of infertile mothers across the specific mother/daughter relationship and the feminine transmission injured by the infertility. The psychical working through of the conceptional story is at the center of this research. The sparsely amount of studies, regarding children born of infertile mother, led us to conduct an explorative research on this specific topic. So we elaborated, in a psychoanalytical framework a qualitative methodology based on the conceptional narrative approach, in order to test it in this context. Thus, we questioned the impact of the conceptional story upon the process of subjectivization, the identity construction, and the narrativity. If the results show that we cannot deny the impact of conceptional story on individual construction, they also reveal that we have to take in consideration the subjective maternal experience of the infertility and its medical care, more to the point the story she tells, or not, about it.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.