Essays in Financial Accounting and Auditing

par Lucas Mahieux

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Guillaume Plantin.

Soutenue le 06-07-2018

à Toulouse 1 , dans le cadre de École d'économie de Toulouse , en partenariat avec TSE-R (Toulouse) (équipe de recherche) .

  • Titre traduit

    Essais en comptabilité financière et audit


  • Résumé

    Cette thèse de doctorat porte sur le reporting financier. L'objectif principal du premier chapitre est de comprendre le rôle de la comptabilité à la juste valeur, en tenant compte de la possibilité pour les banques d'utiliser leur information privée (reporting de niveau 3) pour calculer les justes valeurs. À savoir, j'analyse un modèle de réglementation prudentielle pour faire la lumière sur les incitations des banques à utiliser les rapports de niveau 3. J'introduis des mesures comptables en tant qu'intrants primaires dans les exigences de fonds propres établies par un organisme de réglementation afin de répartir efficacement les droits de contrôle au sein d'une banque et de fournir une discipline de gestion. Mon analyse des externalités de reporting de niveau 3 met en évidence un arbitrage intéressant entre la transparence et la stabilité financière. D'une part, les rapports de niveau 3 réduisent la capacité des parties prenantes d'une banque à extraire des informations des états financiers de banques similaires. D'un autre côté, les rapports de niveau 3 réduisent le risque systémique causé par la comptabilisation à la valeur de marché. En outre, la manipulation rend le signalement de niveau 3 moins souhaitable, ce qui peut à son tour augmenter le risque systémique. Le deuxième chapitre de cette thèse est co-écrit avec Jeremy Bertomeu de l'Université de Californie à San Diego et Haresh Sapra de l'Université de Chicago. Dans ce chapitre, nous abordons la question du système optimal de provisionnement des pertes sur prêts pour les banques. En particulier, nous développons d'abord un cadre pour étudier comment la mesure comptable et la réglementation prudentielle interagissent pour affecter les incitations d'une banque à obtenir un crédit. Notre résultat principal est que le système de mesure comptable et l'effet de levier bancaire sont des outils politiques qui devraient être utilisés en parallèle, générant plus de valeur que les systèmes reposant soit sur la réglementation comptable, soit sur la réglementation prudentielle. Ensuite, nous utilisons nos résultats pour faire la lumière sur le débat actuel sur le modèle approprié de provisionnement des pertes sur prêts pour les banques. Nous montrons que si les banques prennent des risques excessifs dans le cadre d'un modèle de pertes encourues, un modèle de pertes attendues peut entraîner des liquidations excessives. Le troisième chapitre de cette thèse s'éloigne des rapports financiers pour les banques afin de se concentrer sur l'analyse des incitations des auditeurs à fournir une qualité d'audit élevée. En particulier, j'essaie de comprendre l'impact de la fourniture de services autres que d'audit (NAS) sur les incitations des sociétés d'audit, afin de conclure sur la meilleure façon de réguler cette industrie. Je crois qu'une meilleure compréhension des incitations des auditeurs est nécessaire pour concevoir de meilleures réglementations. À cette fin, je développe un cadre qui fournit de nouvelles perspectives sur les effets incitatifs des NAS sur les auditeurs. Je montre qu'il peut être optimal pour les investisseurs d'une entreprise cliente de laisser l'auditeur externe fournir des NAS en raison d'une externalité d'incitation. En effet, la possibilité de fournir des NAS en cas de détection d'anomalies financières augmente les incitations de l'auditeur à exercer un effort d'audit. Cependant, en dépit de cette externalité positive, la fourniture de NAS peut diminuer la qualité perçue de l'audit, ce qui peut à son tour rendre la fourniture de NAS par les auditeurs indésirables. Ainsi, mon analyse révèle un arbitrage intéressant pour les régulateurs entre l'effet d'incitation positif et la diminution de la qualité de l'audit. L'élimination de la restriction actuelle sur les honoraires d'audit conditionnels peut compenser cette baisse ex post de la qualité de l'audit tout en préservant les incitations ex ante.


  • Résumé

    This thesis focuses on financial reporting. The main objective of the first chapter is to understand the role of fair value accounting, taking into account the possibility for banks to use their private information (Level 3 reporting) to compute fair values. Namely, I analyze a model of prudential regulation to shed some light on banks' incentives to use Level 3 reporting. I bring in accounting measures as the primary inputs into capital requirements set by a regulator to efficiently allocate control rights within a bank and to provide managerial discipline. My analysis of the Level 3 reporting externalities highlights an interesting tradeoff between transparency and financial stability. On the one hand, Level 3 reporting reduces the ability for a bank's stakeholders to extract information from financial statements of similar banks. On the other hand, Level 3 reporting decreases systemic risk caused by mark-to-market accounting. Further, manipulation makes Level 3 reporting less desirable, which may in turn increase systemic risk. I believe that the framework of this chapter offers other opportunities to study the real-effects of fair value accounting that have not yet been explored. The second chapter of this thesis is co-authored with Jeremy Bertomeu of the University of California San Diego and Haresh Sapra of the University of Chicago. In this chapter, we tackle the question of the optimal loan loss provisioning system for banks. In particular, we develop first a framework to study how accounting measurement and prudential regulation interact to affect a bank's incentives to originate credit. Our main result is that the accounting measurement system and bank leverage are policy tools that should be used in tandem, generating more value than systems that rely either on accounting regulation or on prudential regulation. Then, we use our results to shed some light on the current debate on the appropriate loan loss provisioning model for banks. We show that while banks engage in excessive risk-taking under an incurred loss model, an expected loss model can lead to excessive liquidations. The third chapter of this thesis moves away from financial reporting for banks to focus on the analysis of auditors' incentives to deliver high audit quality. In particular, I try to understand the impact of the provision of non-audit services (NAS) on audit firms' incentives, in order to conclude on the best way to regulate this industry. I believe that a better understanding of auditors' incentives is necessary to design better regulations. To that end, I develop a framework that provides new insights into the incentive effects of NAS on auditors. I show that it can be optimal for the investors of a client firm to let the external auditor provide NAS because of an incentive externality. Indeed, the possibility of providing NAS contingent on detecting financial misstatements increases the auditor's incentives to exert audit effort. However, despite this positive externality, the provision of NAS may decrease perceived audit quality, which may in turn render the provision of NAS by auditors undesirable. Thus, my analysis uncovers an interesting tradeoff for regulators between the positive incentive effect and the decrease in audit quality. Removing the current restriction on contingent audit fees may offset this ex post decrease in audit quality while preserving the ex ante incentives.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.