Etude de la sensibilité visuelle du nouveau-né grand prématuré à son environnement

par Claire Zores (Koenig)

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de André Dufour et de Pierre Kuhn.

Le président du jury était Pierrick Poisbeau.

Le jury était composé de Fleur Lejeune.

Les rapporteurs étaient Jacques Sizun, Gérard Thiriez.


  • Résumé

    L’environnement hospitalier diffère du milieu intra-utérin et contribue aux séquelles neurosensorielles menaçant le grand prématuré (GP). Sa sensibilité visuelle méconnue est évaluée par l’analyse de sa réactivité physiologique, comportementale et hémodynamique cérébrale (NIRS) aux stimuli visuels. La présence d’une réponse physiologique et comportementale montre que le GP réagit aux variations faibles d’éclairement qui peuvent altérer son bien-être, principalement en cas de protection lumineuse faible. Il existe une maturation progressive de l’intégration corticale des stimulations lumineuses de 32 SA (activation cérébrale inconstante) jusqu’au terme. Les différences de réponses observées à maturation égale entre les GP et les nouveau-nés à terme suggèrent que l’expérience postnatale pourrait modifier la trajectoire développementale de la fonction visuelle. Ces résultats plaident pour un ajustement de l’environnement visuel des GP à l’hôpital.

  • Titre traduit

    Very preterm infant’s visual sensibility to his environment


  • Résumé

    The environment of very preterm infant (VPI) greatly differs from intrauterine environment and contributes to his risk of altered neurodevelopment. Little is known about the visual sensitivity of VPI. It is evaluated through their physiological and behavioural responsiveness and cortical haemodynamic responses to visual stimuli. As shown by their physiological and behavioural responses, moderate light level variation can induce a VPI’s response and could alter its well-being, especially when light protection is insufficient. Cortical integration of visual stimuli maturates from 32 weeks post menstrual age to term. At term corrected age, differences in responses between VPI and term newborn suggest that postnatal experience can alter the developmental pathway of the visual function. Based on these results, VPI’s visual environment must be adjusted to the expectations and sensory capabilities of preterm infants.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 22-06-2021

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.