Normes et pouvoirs : approche de l'édification d'une démocratie "en santé", l'exemple des stagiaires en insertion sicioprofessionnelle

par Mireille Meyer

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Henri Vieille-Grosjean.

Le jury était composé de Loïc Chalmel.

Les rapporteurs étaient Éliane Rothier Bautzer, Jean-François Marcel.


  • Résumé

    Ancienne décrocheuse scolaire reconvertie dans la multidisciplinarité et tendue vers la transdisciplinarité, la chercheure s’empare de la santé définie par Canguilhem comme « dépassement de la norme ». Elle invite les jeunes à la manifester dans leur démarche d’insertion socioprofessionnelle. C’est d’autant nécessaire qu’ils se heurtent à une « densification normative » (Thieberge, 2014) source de marginalisation et d’inégalité sanitaire compromettant le « vivre ensemble ». Cette situation conduit à interroger Moscovici sur le « passage d’une époque majoritaire à une époque minoritaire ». En ce sens, le récit de vie des stagiaires, victimes d’exclusion, ouvre la voie de l’inédit, du rare. Conviant à s’aventurer dans une « multivie » qui rejaillit sur le care, la résilience et le processus de normalisation, ils privilégient les relations en toute chose dans un esprit bachelardien de relativité et d’inclusion propice à l’édification d’une démocratie « en santé » (Hirsch, 2016).

  • Titre traduit

    Norms and powers : building a democracy in the field of healthcare, the example of socio-professional integration trainees


  • Résumé

    Former school drop-out person, reconverted in multidisciplinarity and directed towards transdisciplinarity, the researcher seizes the healthcare defined by Canguilhem as « exceeding the norm ». She invites young people to express it in their socio-professional integration process. It is all the more necessary that they come up against a « normative densification » (Thieberge, 2014), a source of marginalization and health inequality compromising the« living together". This situation leads to question Moscovici about the « transition from a majority era to a minority era ». In this sense, the life story of the trainees, victims of exclusion, opens the way to the novelty, to unusual. Inviting to venture into a « multiplelives » that reflects on the « care », resilience and the process of normalization, they prefer the relationships in everything in a Bachelardian spirit of relativity and inclusion conducive to the edification of a « healthy » democracy (Hirsch, 2016).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.