Language policy and practices in early childhood education and care (ECEC) : a case study of an english-french bilingual crèche in Strasbourg

par Eloise Caporal-Ebersold

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Christine Hélot et de Andrea Young.

Soutenue le 14-09-2018

à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Humanités (Strasbourg ; 2009-....) , en partenariat avec Linguistique, langues, parole (Strasbourg) (laboratoire) .

Le président du jury était Mehmet-Ali Akinci.

Le jury était composé de Florence Bonacina.

Les rapporteurs étaient Mehmet-Ali Akinci, Elizabeth Lanza.

  • Titre traduit

    Des politiques aux pratiques linguistiques dans un contexte de petite enfance : étude de cas d'une crèche bilingue anglais-français à Strasbourg


  • Résumé

    Cette thèse de doctorat porte sur la première crèche parentale bilingue anglais-français établie dans la ville de Strasbourg, France. En utilisant une approche ethnographique, cette recherche examine le lien qui existe entre la politique linguistique identifiée et les facteurs sociaux. La problématique de recherche a été formulée ainsi : comment fonctionne une structure éducative bilingue dédiée à la petite enfance du point de vue des politiques linguistiques, quelles sont les implications du choix de la politique une personne, une langue (UPUL) sur les pratiques des acteurs éducatifs et des familles au sein de la crèche en question, et quel est le lien entre le bilinguisme déclaré de la structure et le multilinguisme des familles ? Enfin l’étude des choix de langues dans un contexte tel que celui de la petite enfance apporte-t-elle une compréhension nouvelle de la notion de politique linguistique éducative ? De plus, cet effort de recherche vise à combler une lacune dans les études de LP qui, dans une certaine mesure, sont concentrées soit sur le cadre familial, soit sur le cadre de l’éducation formelle.


  • Résumé

    This doctoral thesis focuses on the first parental English-French bilingual crèche established in the multilingual city of Strasbourg, France. Using an ethnographic approach, this research looks into the relationship of language policy with social factors. With the one person, one language (OPOL) policy as this ECEC setting’s identified language policy (LP), my aim is to understand its language policy processes. Primarily informed by Spolsky’s tripartite LP conceptualisation, I seek to analyse the following: the declared language policy or what the proponents say about how they manage languages; the perceived language policy or what they believe about OPOL; and the practiced language policy or what they do and how they implement the said LP. Moreover, following Johnson (2009), I also address the multilayered dimension of LP and look at the agents, goals, processes and discourses involved in the creation of this crèche. Moreover, this research endeavour aims to address a gap in LP studies that to a certain extent have focused on either family or formal educational settings.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.