Des éléments pour un enseignement de la "culture française courante" aux apprenants chinois plutôt sensibles à une "lecture interculturelle de l'environnement"

par Xiao Dong

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Laurent Masegeta Kashema Bin Muzigwa.

Soutenue le 27-02-2018

à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Humanités (Strasbourg ; 2009-....) , en partenariat avec Linguistique, langues, parole (Strasbourg) (laboratoire) .

Le président du jury était Serge Borg.

Le jury était composé de Amr Helmy Ibrahim.

Les rapporteurs étaient Serge Borg, Claude Springer.


  • Résumé

    Cette thèse s'inscrit dans une vision telle que dans l'enseignement d'une langue étrangère, deux langues et cultures se rencontrent, chacune dispose d'une part de la connaissance du monde, d'un calibrage différent. On ne parvient pas à établir une référence commune au premier rapport, surtout lorsque ces deux langues et cultures sont très éloignés (Chine/France). Cependant, ce n'est pas un échec, c'est plutôt une offre, une invitation à chercher ensemble cette référence commune. Dans ce sens, le fait de se référer à quelque chose, avec l'intention d'y comprendre quelque chose de l'autre exige une forme de négociation et un esprit « interculturel ». L'étudiant devrait prendre conscience qu'il existe plusieurs variétés langagières et que celles-ci varient selon la situation de communication ainsi que l'humeur, l'âge, le sexe, l'origine sociale, régionale ou nationale du locuteur. Cela s'ajoute aussi des informations implicites pour un étranger comme les gestes, les connotations, les références historiques, les coutumes ,etc. Cet apprentissage du savoir , du savoir être et du savoir faire de la pratique sociale et communicative langagière relève donc de la compétence culturelle et spécifiquement celle de la « culture courante » selon R.Galisson , c'est à dire d'une culture du quotidien de tout les jours. Notre terrain de recherche vise donc aux apprenants chinois en France, en centrant l'analyse expérimentale sur les individus. Le séjour quotidien des étudiants a rarement été étudié dans sa globalité. Il fallait donc essayer de rendre compte de l'expérience personnelle des étudiants, telle qu'on pouvait la percevoir à travers nos enquêtes pour finalement élaborer d'une « façon de faire » avec un « programme complémentaire » centré à la « culture française courante » qui répond (j’espère) aux besoins des apprenants chinois du français qui veulent séjourner en France pour leurs études supérieurs.

  • Titre traduit

    Elements for a teaching of the "current French culture" to the Chinese learners rather sensitive to an "intercultural reading of the environment"


  • Résumé

    As different cultures have different world outlook and measure standards, it is quite different between teaching a native language and teaching foreign languages when two languages are combined with their cultures. Thus it is hardly possible to establish a standard which can be used in two teaching modes, especially when the two kinds of languages and cultures are totally different (such as China and France). However, the more difficult it is, the more it is worth exploring. Making efforts in understanding two kinds of languages and cultures, we are trying to establish such a standard by bringing in the concept of “Intercultural”. When a student is surrounded in an environment which is quite different from his mother tongue, culture is very important in his foreign language learning. That’s why we focus on Chinese students studying in France in this thesis. Without the help of the outside world, it would be really tough for an oversea student to adapt himself to the culture shock between two countries. Language varies in different contexts, moods, ages, genders, social backgrounds, regions and countries, let alone there are gestures, proverbs, historical allusions, customs and other hidden information which are even harder for a foreign student to understand. It is a great test for an oversea student to get along with the new language, socializing and the new culture. All the relevant knowledge in daily life is “culture”, more precisely, “daily culture” proposed by R.Galisson. We aims Chinese students studying in France as our studying objects. We collected and analyzed their daily lives and personal experiences through interviews. Then we are trying to use a teaching method emphasizing on “French daily culture” to help Chinese students adapt to the learning life in France.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.