La formation des enseignants du primaire à la Réunion : comment construire une éducation plurilingue?

par Pascale Prax-Dubois

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Christine Hélot et de Foued Laroussi.

Soutenue le 22-01-2018

à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Humanités (Strasbourg ; 2009-....) , en partenariat avec Linguistique, langues, parole (Strasbourg) (laboratoire) .

Le président du jury était Philippe Blanchet.

Le jury était composé de Raoul Lucas, Mylène Eyquem-Lebon, Julia Putsche.

Les rapporteurs étaient Philippe Blanchet, Didier de Robillard.


  • Résumé

    Nous interrogeons à La Réunion, dans une perspective écologique fondée sur la théorie du rhizome et la philosophie du réseau, la marge de négociation des politiques linguistiques par les enseignants. Pour cela, nous avons opté pour une enquête qualitative et privilégié l’approche ethnographique et l’analyse critique du discours de classe. Les résultats montrent que, parmi les trois hypothèses proposées, celle concernant l’impact des activités d’éveil aux langues sur la prise en compte des langues des élèves comme ressources pour toute la classe se trouve confirmée, dès lors qu’elle donne lieu au développement de stratégies de translanguaging à visée de transformation sociale plus qu’à des stratégies compensatoires engendrées par une vision « langue-problème ». L’étude conclut à la priorité d’axer la formation d’enseignants sur une initiation à la recherche ethnographique dans le cadre d’ateliers sociodidactiques ayant pour finalité le développement d’une conscience critique du langage.

  • Titre traduit

    The training of primary school teachers in Reunion Island : how to build a multilingual education ?


  • Résumé

    We question – from an ecological perspective here based on rhizome theory and the philosophy of network – the extent to which teachers in Reunion Island negotiate language policies through their implementation of plurilingual education. On the methodological level, we opted for a qualitative survey and an ethnographic approach as well as a critical analysis of classroom discourse. The results show that, among the three hypotheses proposed, the one concerning the impact of language awareness activities upon the mobilization of school students’ languages as resources for the whole class is confirmed, provided that it gives rise to the development of translanguaging and social transformation strategies more than compensatory strategies generated by a language-problem-vision. The study concludes on the priority to focus teacher training on an introduction to ethnographic research in sociodidactic workshops which purpose would be the development of a critical awareness of language.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.