Influence fonctionnelle de l’IMC, de la densité mammaire et du statut ménopausique sur le dialogue entre adipocytes et cellules tumorales mammaires

par Maurice Zaoui

Thèse de doctorat en Cancérologie

Sous la direction de Michèle Sabbah.

Soutenue le 20-12-2018

à Sorbonne université , dans le cadre de École doctorale physiologie, physiopathologie et thérapeutique , en partenariat avec Centre de Recherche Saint-Antoine (laboratoire) .

Le président du jury était Joseph Gligorov.

Le jury était composé de Véronique Bereziat, Nina Robin, Claire Lagathu.

Les rapporteurs étaient François Lallemand, Jean-François Tanti.


  • Résumé

    Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent et le plus meurtrier chez la femme. L’indice de masse corporelle (IMC), l’imprégnation œstrogènique et la densité mammaire (DM), facteurs connus pour influencer l’adiposité mammaire représentent également des facteurs de risque. Notre objectif est d’étudier l’influence de l’adiposité dans les mécanismes d’initiation et de progression tumorale mammaire. Nous avons comparé les effets des sécrétions des adipocytes différenciés à partir d’ASCs mammaires normaux ou isolés à partir de tissu adipeux mammaires adjacent à la tumeur. Les deux types de milieux conditionnés se sont montrés équivalents dans leurs effets sur l’augmentation de l’expression de CD36 dans les cellules tumorales, la captation d’AGs ainsi que la prolifération. En revanche les milieux conditionnés d’adipocytes normaux ont montré un pouvoir chemoattractant plus important sur la migration et l’invasion des cellules tumorales agressives. A l’inverse les milieux conditionnés d’adipocytes différenciés à partir d’ASC péritumoraux ont montré un effet supérieur sur la migration des cellules mammaires normales. Ces effets observés sont dépendants du phénotype des cellules tumorales mammaires mais indépendamment du niveau d’adiposité. Ces données sont particulièrement intéressantes dans les stratégies de reconstruction mammaire après tumorectomie ou mastectomie.

  • Titre traduit

    Functional influence of BMI, breast density and menopausal status on adipocytes and breast tumor cells crosstalk


  • Résumé

    Breast cancer is the most common and deadliest cancer in women. Body mass index (BMI), oestrogenic impregnation and breast density, factors known to influence breast adiposity are also risk factors. Our objective is to study the influence of adiposity in the mechanisms of initiation and mammary tumor progression. We compared the effects of differentiated adipocyte secretions from normal or isolated breast ASCs from mammary adipose tissue adjacent to the tumor. Both types of conditioned media were found to be equivalent in their effects on increased CD36 expression in tumor cells, AG capture and proliferation. In contrast, conditioned media of normal adipocytes showed greater chemoattractant potency on migration and invasion of aggressive tumor cells. In contrast, conditioned media of differentiated adipocytes from peritumoral ASCs showed a higher effect on normal mammary cell migration. These observed effects are dependent on the phenotype of the mammary tumor cells but independently of the level of adiposity. These data are particularly interesting in breast reconstruction strategies after lumpectomy or mastectomy.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.