Étude des processus de biominéralisation de la nacre chez l'ormeau européen haliotis tuberculata

par Widad Ajili

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Stéphanie Auzoux-Bordenave et de Thierry Azaïs.

Le président du jury était François Guyot.

Le jury était composé de Thierry Azaïs, Anne Lesage, Frédéric Marin, Jaroslaw Stolarski, Nadine Nassif.

Les rapporteurs étaient Antonio Monterroso Checa, Anne Lesage.


  • Résumé

    La nacre présente dans la coquille de certains mollusques est un matériau fascinant aux propriétés physiques (mécaniques et optiques) remarquable. Ce matériau biologique de nature composite organique et minérale présente un architecture complexe dont la structure et les mécanismes de formation ne sont pas encore parfaitement compris. Dans ces travaux, en prenant comme modèle d’étude comme modèle l’ormeau Européen Haliotis tuberculata, nous avons cherché à contribuer au savoir autour de ce matériau en axant notre étude sur trois aspects en particulier : i) l’étude ultrastructurale de la phase minérale et plus particulièrement des environnements minéraux désordonnés, ii) l’étude de l’interface organominérale dans la nacre adulte en formation ainsi que dans la coquille larvaire et iii) l’étude des premiers biominéraux déposés dans la coquille larvaire aux très jeune stades de développement. Pour réaliser cette étude nous avons eu recours à un couplage de techniques avancées spectroscopiques (Résonnance Magnétique Nucléaire à l’Etat Solide, Microscopie en transmission à balayage de rayons X et Spectroscopie des pertes d'énergie) couplé à des techniques de pointes de microscopie électronique (Microscopie électronique à transmission à haute résolution et Microscope électronique à balayage à effet de champ) et de préparation d’échantillon (Abrasion ionique focalisée) et de biologie moléculaire (Immunohistochimie, Microscopie optique et électronique corrélative).

  • Titre traduit

    Study of the biomineralization processes of the European abalone Haliotis tuberculata nacre


  • Résumé

    The mother-of-pearl found in the shell of certain mollusks is a fascinating material with remarkable physical (mechanical and optical) properties. This biological material of organic and mineral composite nature presents a complex architecture whose structure and mechanisms of formation are not yet perfectly understood. In this work, taking as a model study the European abalone Haliotis tuberculata, we sought to contribute to the knowledge around this material by focusing our study on three aspects in particular: i) the ultrastructural study of the phase mineral and more particularly disordered mineral environments, ii) the study of the organo-minerale interface in the adult nacre in formation as well as in the larval shell and iii) the study of the first biominerals deposited in the larval shell at very young stages of development. To carry out this study, we used a coupling of advanced spectroscopic techniques (Solid-State Nuclear Magnetic Resonance, Scanning transmission X-ray microscopy and Electron energy loss spectroscopy) coupled to advanced electron microscopy techniques (High-Resolution Transmission Electronic Microscopies and Field Emission Gun Scanning Electronic Microscopy) and preparation of sample (Focused Ion beam) and molecular biology (immunohistochemistry, Correlative Light and Electronic Microscopy).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.