Programmes décoratifs des villas impériales du suburbium de Rome

par Eleonora Malizia

Thèse de doctorat en Théorie et pratique de l'archéologie

Sous la direction de Gilles Sauron.

Le président du jury était Renaud Robert.

Le jury était composé de Domenico Palombi, Paolo Liverani.


  • Résumé

    Ce projet de recherche porte sur l’étude du décor des villas impériales dans le suburbium de Rome, avec le but de comprendre, à l’aide des sources littéraires, archéologiques et épigraphiques, comment se caractérisaient ces villas tant du point de vue de leur conception architecturale que de leur décoration. Chaque villa a fait l’objet d’un dossier dans lequel tous les éléments du décor ont été organisés, classifiés et interprétés. Par la suite, on a procédé à une comparaison entre les éléments décoratifs caractérisant les villas du suburbium et ceux des autres grandes résidences impériales connues dans la région du Latium. On a pu analyser l’évolution du rapport entre architecture et décor dans les différents espaces de la villa impériale (pièces de représentation, thermes, jardins, édifices de spectacle,…), ainsi que le programme décoratif sculpté, qui nous renseigne sur le travail des ateliers et sur les choix de thématiques spécifiques de la part des empereurs, comme celle du mythe des Niobides ou des épisodes de l’Odyssée. De surcroît, l’analyse topographique et chronologique des contextes a permis, d’un côté, de comprendre les dynamiques de l’occupation du territoire de la part du pouvoir impérial et de l’autre, d’analyser le processus de formation, évolution et transformation de ces résidences. À travers l’étude des complexes résidentiels suburbains, on explore les possibilités d’approche à l’intérieur du plus ample questionnement sur l’identification d’une villa impériale, une problématique qui n’a jamais été abordée de façon complète et systématique.

  • Titre traduit

    The decorative programs of imperial villas in the Roman suburbium


  • Résumé

    The research project, presented in this manuscript, illustrates the decoration of imperial villas in the Roman suburbium. Thanks to literary, archaeological and epigraphic sources, its purpose is to understand how these villas were characterised both from the point of view of their architecture as of their decoration. Indeed, each villa has been subject of accurate investigations, in which all elements were parsed, classified and interpreted. Subsequently, the attention is focused on the comparison between the decorative features of the suburbium’s villas and those of the other imperial residences scattered in Latium region. This allowed to analyse in details the evolution of the correlation between architecture and decor in the different areas of the imperial villa (representative rooms, thermal baths, gardens, entertainment buildings,…). In addition, it helped understanding the choice of sculptural subjects made by the emperors, such as the group of Niobids or Odyssey episodes. Moreover, topographic and chronological studies of these contexts gave the opportunity to understand the occupation dynamics of the territory on the part of the imperial power, but also to analyse the formation, evolution and transformation processes of these residences. Finally, through the study of suburban residential complexes, it is possible to face the wider questioning on the identification of an imperial villa, an issue that has never been approached in an exhaustive and systematic way.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.