Le pronom on entre hypothèse psychomécanique et point de vue contrastif (français-arabe)

par Manar El Kak

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Christiane Marque-Pucheu.

Soutenue le 23-11-2018

à Sorbonne université en cotutelle avec l'Université libanaise , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Sens, texte, informatique, histoire (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Samir Bajrić.

Le jury était composé de بسام بركة, Joseph Michel Chraim, Hayssam Kotob, Salah Mejri.


  • Résumé

    Cette thèse étudie la polysémie du pronom on dans une perspective contrastive français-arabe. L’objectif de cette étude consiste à résoudre le problème de l’irrégularité dans la traduction arabe de on. Ce problème provient d’une variété d’emplois contradictoires de on en français, d’où sa polysémie. La polysémie de on a été examinée d’après le modèle interprétatif de la psychomécanique du langage de Gustave Guillaume complété par une approche énonciative. Ce cadre théorique a révélé comment, par une remontée vers l’ontogénèse de on, ce dernier est devenu un pronom intra-verbal malgré son origine substantivale. Par ailleurs, il est fait usage du Tenseur Binaire Radical (TBR) qui représente le signifié de puissance de on en langue. Ce signifié de puissance est illustré par un double mouvement qui va d’une pluralité indéfinie à une pluralité indéterminée, le point de transition étant moi-locuteur. Ainsi, le signifié de puissance de on a permis d’identifier et d’ordonner 13 signifiés d’effet, en tenant compte de la catégorie du nombre et de la notion de personne. Ces critères permettent de distinguer entre les valeurs de la 3e personne, celles de la personne 4 et les valeurs discursives d’un côté, et les effets de sens de l’autre. Mais pour traduire on, l’analyse contrastive du corpus bilingue a révélé que les traducteurs privilégient plutôt les effets de sens véhiculés par ce pronom. L’étude se termine donc par une proposition d’un ensemble de correspondants arabes pour chacun des 13 signifiés d’effet de on. Enfin, pour que la traduction de ce pronom soit adéquate, il faut que le groupe on + verbe soit considéré comme une unité de traduction.

  • Titre traduit

    The pronoun on between psychomechanical hypothesis and contrastive point of view (French-Arabic)


  • Résumé

    This dissertation examines the polysemy of the pronoun on from a contrastive, French-Arabic perspective. The objective of the study is to resolve a problem of irregularity in most Arabic translations of on. This problem seems to be rooted in the variety of contradictory usage of on in French which reflects its polysemy. The polysemy of on was examined through Gustave Guillaume’s interpretative model of psychomechanics of language. Then, an enunciative approach was employed to complement the theoretical framework. As a result, the ontogenesis of on revealed how the pronoun became intra-verbal, despite its substantive etymology. Moreover, the study employed the Radical Binary Tensor that represents the potential meaning of on in tongue. This potential meaning is illustrated by a double movement: from an indefinite plurality to an indeterminate plurality, where the point of transition is moi-locuteur. Further, the obtained potential meaning facilitated the identification, and ordination, of 13 effective meanings for on by taking into consideration the notion of person and the category of number. Those criteria distinguish between the values of the 3rd person, person 4, and the discursive values on one hand, and the expressive effects on the other. The contrastive analysis of a bilingual corpus revealed a preference on the part of translators to deal with on based on its expressive effects. Finally, the study proposed a set of Arabic correspondents to each of on’s 13 effective meanings. Ultimately, the research concluded that an accurate translation of on can only be possible by considering the group on + verb as a unit of translation.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.