Du sabre à la plume : le général d'Empire Fornier d'Albe (1769-1834). Vie privée d'un notable nîmois

par Thomas Bernard

Thèse de doctorat en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Jacques-Olivier Boudon.

Soutenue le 06-09-2018

à Sorbonne université , dans le cadre de École doctorale Histoire moderne et contemporaine (Paris) , en partenariat avec Centre d'histoire du XIXe siècle (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Walter Bruyère-Ostells.

Le jury était composé de Céline Borello, Natalie Petiteau, Jean-François Brun.


  • Résumé

    Gaspard-Hilarion Fornier d’Albe naît en 1769 au sein d’une famille appartenant à l’aristocratie protestante gardoise, bientôt anoblie grâce à ses activités négociantes. Il débute sa carrière militaire peu avant la fin de l'Ancien Régime, au terme d’une éducation exemplaire. Se distinguant dans les armées méridionales révolutionnaires, il est destitué comme noble et fédéraliste, puis réintègre l'armée pour participer à l'expédition d’Égypte. Il enchaîne ensuite les fonctions administratives à l'armée du Rhin, au camp de Boulogne puis dans les états-majors de la Grande Armée, avant de couronner son parcours par une défense de la place prussienne de Custrin pendant 13 mois en 1813-1814. Mis en retraite au retour des Bourbons, il mène une vie de bourgeois rentier à Paris, et – véhiculant la légende napoléonienne – se fait le relais d’un parti libéral protestant nîmois profondément traumatisé par la Terreur Blanche. Le général Fornier d’Albe se distingue davantage par ses aspects privés que par sa carrière militaire. Il lègue en effet à l’histoire trois écrits intimes d’une richesse exceptionnelle : le Journal d’Égypte, le Mémorial de Custrin et son journal de santé. Narrant à sa maîtresse le spleen qu’il ressent dans l’environnement égyptien et ses expériences sexuelles dans le premier, décrivant la descente aux enfers de la garnison de Custrin durant le siège de la place et analysant l’effondrement de l’Empire dans le second, il passe sa fin de vie à étudier la lente décomposition de son corps touché par un mal vénérien dans son journal de santé. Les écrits du “ for privé ” servent de fil conducteur à la biographie de ce notable bibliophile et érudit qui incarne les contradictions d’une génération qui façonna la France contemporaine.

  • Titre traduit

    From the sword to the plume : the Empire general Fornier d’Albe (1769-1834). Private life of a notable from Nîmes


  • Résumé

    Gaspard-Hilarion Fornier d’Albe was born in 1769 in a family of protestant aristocrats from the department of the Gard, soon ennobled thanks to their trade activities. He begins his career just before the end of the Ancien Régime after an exemplary education. Distinguishing himself in southern armies during the French Revolution, he’s dismissed as a noble and federalist, then reintegrated to participate to the expedition in Egypt. He’s then assigned to administrative fonctions in general staff, participates to napoleonian campaigns, and crowns his career with the defense of the place of Custrin during 13 months in 1813-1814. Retired when Bourbons return, he lives in Paris as a bourgeois with property incomes, and – conveying the napoleonian legend – becomes the relay of a liberal protestant party traumatised by the Terreur Blanche. General Fornier d’Albe is a lot more interesting because of the private aspects of his life than his military career. He leaves to history three intimate and extremely rich writings : the Egyptian Diary, the Custrin Memorial and the health diary. Telling to his mistress the spleen he feels in the egyptian environment and his sexual relationships in the first one, describing the horror of the siege of Custrin and analyzing the fall of the Empire in the second one, he studies the slow decomposition of his body because of e venereal disease in the health diary. Private writings are a common thread for the biography of this bibliophile and erudite notable who embodies the contradictions of the generation that shaped contemporary France.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.