La villa attribuita a Valerius Messalla Corvinus a Ciampino (Roma), nel suo contesto storico e topografico

par Aurélia Lupi

Thèse de doctorat en Théorie et pratique de l'archéologie

Sous la direction de Gilles Sauron.

Le président du jury était Renaud Robert.

Le jury était composé de Paolo Carafa, Maria Elisa Micheli.

  • Titre traduit

    La villa attribuée à Valerius Messalla Corvinus à Ciampino (Rome), dans son contexte historique et topographique


  • Résumé

    Pendant l’été 2012, des sondages d’archéologie préventive réalisés à Ciampino, au Sud-Ouest de Rome ont mis en lumière les vestiges d’une luxueuse villa romaine attribuables, dans sa première phase, à l’époque augustéenne et des sculptures en marbre représentant le groupe des Niobides retrouvé dans la natatio de la villa. La découverte déjà ancienne, dans le même lieu de notre fouille, d’un tuyau en plomb au nom de Valerius Messala avait fait justement penser que la villa était une des résidences suburbaines de la puissante famille sénatoriale des Valerii. La zone de la recherche, appelée Mur/s des Français, fait partie des derniers contreforts des Colli Albani, un ensemble de reliefs qui descend vers la Campagne Romaine au Sud Ouest de Rome. Du point de vue géomorphologique, il s'agit d'une plaine traversée par de nombreux fossés naturels et par un petit relief qui formait un lien naturel entre les Colli Albani et la vallée du Tibre. Il est donc l’un des secteurs les plus importants pour l’implantation de villas à la fois agricoles et résidentielles de l’aristocratie romaine. Les statues des Niobides appartiennent à une version semblable à celle conservée au Musée des Uffizi de Florence, dont elle diffère légèrement en raison de la présence de quelques types nouveaux et du rendement iconographiques de certains détails. Cet aspect à offert justement des éléments novateurs sur le plan de la connaissance et de l’interprétation, puisqu’il s’agit du seul groupe à être été découvert dans un site archéologique méthodiquement étudié. La recherche a été développée à travers deux moments principaux : la récolte et l'analyse critique des données d'archives et, en ce qui concerne la recherche sur le terrain, l'analyse des stratigraphies des maçonneries et de leurs relevés, en vue d’acquérir des informations sur les structures. L’analyse et l’examen archéométrique de certains matériaux provenant de la fouille nous ont permis de déterminer la chronologie du site.

  • Titre traduit

    The villa of Valerii at Ciampino (Rome), in its historical and topographical context


  • Résumé

    In summer 2012 a luxuriosus roman villa, dated to augustean age, is been discovered during an archeological escavation in Ciampino (Rome). A group of marble statues, showing the Niobids, is finded into the natatio pool. During the XIX century, in the same place, a lead pipe mentioning Valerius Messalla was discovered; this finding suggested that the villa was owned by this powerful senatorial gens. The research area, called Muro/Muri dei Francesi, is located beyond the last slope of Alban Hills in their congiuction point with Campagna Romana plan, in Rome's South-East suburbium. The plan, from the geo-morphological point of view, is crossed by a several natural ditches and a low straight ridge who link the Alban Hills to Tiber river valley: therefore – also tanks to the development of ancient roads network – this area well be one of most populated by roman aristocracy villas. The Ciampino's Niobids are similars to Florence Uffizi Museum Group, but different for the presence of some unknown characters and for iconographic rendering of details. This offer new possibilities for the knowledge and interpetation of the first Niobides group of which we dispose of an archaeological data set. The two research approaches are been: the collection and critical analysis of archives documents dated at XIX century and, as regards fieldwork research, the stratigraphic analysis of the available masonry structures (excavated for less than 40%), with the complementary realisation of detailed relief and graphic documentation. At last, the study and documentation of the archaeological materials coming from the excavation, which allowed, with sufficient tolerance, the chronology of the site to be determined.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.