Ana de Silva y Mendoza (VIIe duchesse de Medina Sidonia). Rôle et pouvoir d’une femme de la haute noblesse espagnole

par Adeline Léandre

Thèse de doctorat en Études romanes espagnoles

Sous la direction de Araceli Guillaume-Alonso.

Le président du jury était Béatrice Perez.

Le jury était composé de Pascal Gandoulphe, María Victoria López-Cordón, Isabelle Poutrin.


  • Résumé

    Les « Recherches sur la femme et son rôle au sein de la haute noblesse espagnole (XVIe-XVIIe siècles). L’exemple d’Ana de Silva y Mendoza, VIIe duchesse de Medina Sidonia » s’insèrent dans le cadre de l’histoire générique et visent à récupérer la mémoire de ces femmes qui, à l’époque moderne en Espagne, quels qu’aient été leur position dans la hiérarchie sociale et leur statut familial, demeurent oubliées. C’est le cas des femmes titulaires de Medina Sidonia et de Niebla dont l’histoire n’a pas même retenu les noms. La VIIe duchesse consort de Medina Sidonia, doña Ana de Silva y de Mendoza (1560-1610), fille ainée des princes d’Eboli, est pourtant l’archétype remarquable d’une aristocrate puissante, forte et consciente de son rang en Basse Andalousie aux XVIe et XVIIe siècles. Grâce à une étude prosopographique menée autour d'elle et de trois générations féminines du clan des Medina Sidonia : la IXe comtesse de Niebla, les VIIe et VIIIe duchesses de Medina Sidonia, on s’attachera à décrire le statut juridique, social, économique et politique d’aristocrates à valeur d’exemples. Celui, en particulier, de l’épouse du VIIe duc, don Alonso Pérez de Guzmán el Bueno, responsable de l’Invincible Armada, permettra d’appréhender les sphères d’influence dévolues à ces femmes ainsi que leur vie quotidienne sur les terres de leurs époux. A travers l’étude de la correspondance de ces femmes mais également, d’actes notariés, de livres de comptes et de quelques documents iconographiques issus de différents centres d’archives espagnols (Archivo General de la Fundación Casa Medina Sidonia principalement mais également Archivo General de Simancas, Archivo de Protocolos de Madrid ou Archivo Histórico Nacional sección Nobleza) on participera à la connaissance de l’histoire des femmes à l’époque moderne. On sera alors en mesure de comprendre les stratégies entourant le mécénat artistique et religieux d’une aristocrate, son implication dans la vie économique locale et son rôle essentiel à la fois dans la gestion de la Maison aristocratique et dans l’établissement de liens diplomatiques au sein de l’espace curial de Philippe II et Philippe III. La vie de femmes de la plus haute noblesse espagnole à Séville et surtout à Sanlúcar de Barrameda, chef lieu des territoires ducaux, permettra d’apporter une vision novatrice de la culture andalouse moderne et du dynamisme économique du port de Sanlúcar de Barrameda, longtemps sous-estimé et pourtant véritable porte d’accès de l’Amérique.

  • Titre traduit

    Ana de Silva y Mendoza (VIIth duchess of Medina Sidonia). Role and influence of a Spanish female nobiliary figure


  • Résumé

    Ana de Silva y Mendoza (1561-1610), the oldest daughter of prince of Éboli Ruy Gómez de Silva and Ana de Mendoza y de la Cerda, marries at a very young age, the VIIth duke of Medina Sidonia, Alonso Pérez de Guzmán el Bueno. The active and influential female nobiliary figure in Lower Andalusia, is the subject of this case study. The analysis of her different roles within the Guzmán, the family, the domestic economy in the Sanlúcar’s palace and the duchy, makes possible the comprehension of the real autonomy of a Castilian woman. Different issues that take into account social, economic and politic aspects are examined in this study of a prestigious union of marriage during the reigns of Philip II and Philip III. This example reveals how the wife of one of the most important nobles of Castile takes part in the expression of the lineage’s power by her politic and social actions.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.