Yahvé le baal d’Israël ? Figures vétérotestamentaires et extrabibliques de Dieu

par Sharif Pablo Enrique Bujanda Viloria

Thèse de doctorat en Histoire des religions et anthropologie religieuse

Sous la direction de Daniel Bodi.

Le président du jury était Robert Hawley.

Le jury était composé de Michaël Langlois, Rosa María del Carmen Martínez Ascobereta, Arnaud Serandour.


  • Résumé

    En mettant l’accent sur les figures extrabibliques de Dieu, cette recherche explore des aspects souvent négligés du développement de l’identité de la divinité qui est devenue à certain moment le Dieu unique et tout puissant des monothéismes « abrahamiques ». Pour les Égyptiens tous les baalim étaient des manifestations séthiennes. Seth, divinité très ancienne est devenue figure extrabiblique de Yhwh, très souvent oubliée, on a essayé d’explorer ses différents aspects en suivant son évolution et ses liens avec les populations d’origine sémitique et de manière générale de la côte levantine. Il est à l’autre extrême d’une longue période de temps, précisément au moment du dernier empereur romain non-chrétien, Julien II que l’on va chercher la trace d’une autre figure extrabiblique négligée de Dieu qui est très complexe. Il s’agit, en fait, de multiples approches philosophiques à l’idée d’une divinité supérieure. La deuxième partie de la thèse s’occupe des figures vétérotestamentaires de Dieu. Complément aux figures extrabibliques, on trouve dans la Bible hébraïque fortes traces d’un panthéon primitif autour de Yhwh/El et sa parèdre. Les dynamiques d’assimilation, association, usurpation, fusion et rejet des attributs des membres de cette « famille divine » en faveur d’une seule divinité toute puissante se trouvent dans les textes bibliques.

  • Titre traduit

    Yahweh, Israel’s baal ? Old Testament and Extrabiblical images of God


  • Résumé

    Putting the accent on the extrabiblical images of God, this research explores some often neglected aspects of the process which lead to the formation of a particular identity for the Only and all mighty God of the “abrahamic” monotheisms. For the Egyptians, all baalim were sethian manifestations. Seth, a very ancient god, became one of the sometimes forgotten Yahwe’s extrabiblical images. We have explored its different aspects following its evolution and ties with semitic populations, and in general with those of the Levantine coast. On the other chronological extreme of a very long historical period, during the reign of the last non-christian Roman Emperor, Julian the 2nd, we looked for another very complex extrabiblical image. It is is in fact, not one but many philosophical approaches to the ida of a superior divine entity. The second chapter studies God’s images inside the Hebrew Bible. These images are related and they complete the extrabiblica ones. In the biblical text we find strong tacs of an ancient local pantheon leaded by Yahweh/El and his paredra. We find in the biblical texts dynamics of assimilation, association, substitution, equivalence, fussion and rejection of divine attributs from this “family of gods” to the Only God.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.