Le manuscrit 2884 du Père Mersenne à la bibliothèque de l’Arsenal. Étude et édition critique

par Laurence Taveau

Thèse de doctorat en Musique et musicologie

Sous la direction de Nicolas Meeùs.

Soutenue le 25-01-2018

à Sorbonne université , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Institut de Recherche en Musicologie (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Raphaëlle Legrand.

Le jury était composé de André Charrak, Brigitte Van Wymeersch.


  • Résumé

    Le manuscrit 2884 est un autographe du père Mersenne, unique exemplaire conservé à la bibliothèque de l’Arsenal. Cet écrit constitué en livre et chapitres est une théorie spéculative du son et des consonances inachevée. Comme le manuscrit n’a jamais été édité nous en proposons la transcription selon deux pratiques différentes, une selon le modèle de l’École nationale des Chartes et l’autre diplomatique selon le laboratoire de l’ITEM spécialisé dans les brouillons d’écriture. La transcription est complétée par des notes critiques et historiques, une table des théorèmes reconstituée, d’un index des noms propres. Le fac-simile du manuscrit est proposé dans un volume à part. Dans la première partie une étude codicologique permet de situer le manuscrit dans son aspect matériel. Une étude génétique détermine ses liens avec les imprimés du père Mersenne et retrace son parcours général de rédaction. La dernière partie de la thèse tente de cerner les motifs de son abandon par une analyse comparative avec quelques livres de l’Harmonie Universelle. Notre hypothèse de départ repose sur un changement de philosophie naturelle, passage de la philosophie aristotélicienne à la philosophie d’inspiration galiléenne. En effet nous montrons que tout le discours tenu dans le manuscrit 2884 est ontologiquement fondé dans la conception aristotélicienne alors que les mêmes sujets abordés dans l’Harmonie Universelle manifestent une rupture avec ce fondement ontologique ainsi qu’une profonde évolution de ses idées.

  • Titre traduit

    Father Mersenne's manuscript 2884 at the Arsenal Library. Study and critical edition


  • Résumé

    Manuscript 2884 is an autograph by Marin Mersenne, a unique document preserved in the Arsenal Library. This writing formed of books and chapters is an unfinished speculative theory of sound and consonance. As the manuscript has never been edited we propose a transcription following two different usages, the first according to the model of the École nationale des Chartes and the second a diplomatic transcription according to the laboratory of the ITEM (Institut des Textes et Manuscrits modernes) specializing in drafts of texts. The transcriptions are supplemented by critical and historical notes, a reconstructed table of theorems and an index of proper names. The facsimile of the manuscript is proposed in a separate volume. In the first part, a codicological study makes it possible to describe the manuscript in its material aspect. A genetic study determines its links with the printed works of Marin Mersenne and traces its general course of writing. The last part of the thesis attempts to define the reasons for its abandonment by a comparative analysis with some books of Harmonie Universelle. Our initial hypothesis supposes a change in natural philosophy, a change from Aristotelian philosophy to a philosophy of Galilean inspiration. We show that the discourse held in manuscript 2884 as a whole is ontologically based in the Aristotelian conception whereas the same subjects approached in Harmonie Universelle show a break with this ontological foundation as well as a profound evolution of Mersenne’s ideas.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?