« Vision nationale » (Millî Görüş) : Religion, nationalisme et politique chez les Turcs de France et d’Allemagne

par Tomris Ozlem Yilmaz

Thèse de doctorat en Sciences sociales et philosophie de la connaissance

Sous la direction de Didier Lapeyronnie.

Soutenue le 26-01-2018

à Sorbonne université , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec GEMASS (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Nilüfer Göle.

Le jury était composé de Abdelhafid Hammouche, Jean-Louis Marie.


  • Résumé

    Ce travail tente d’explorer les questions du nationalisme turc dans le cadre d’une expérience d’immigration turque, et ce, à travers les membres de la communauté islamique Millî Görüş en France et en Allemagne. Prenant en compte les divers rôles que la communauté joue dans la vie de ses sympathisants en terre d’accueil, il met en évidence le lien entre les constructions nationales et le processus de socialisation communautaire. Si la communauté semble jouer un certain rôle d’intermédiaire dans la réappropriation des questions en lien avec le pays d’accueil, elle véhicule aussi la transmission d’un ensemble de valeurs en rapport avec la « turcité » qui, de par la force de son enracinement sur un terrain religieux, politique, culturel et historique, demeure manifestement une identité résistante, tout en permettant d’établir les voies de l’identification à la nation turque et au pays d’origine.

  • Titre traduit

    « National Vision » (Millî Görüş) : Religion, nationalism and politics among the Turks of France and Germany


  • Résumé

    This dissertation explores the issues of Turkish nationalism, as part of a Turkish immigration experience, within the Millî Görüş Islamic community in France and Germany. Taking into account various roles that the community plays in the lives of its members in the host countries, it analyzes the link between national constructions and the process of socialization within the community. While the community seems to play a certain intermediary role in the reappropriation of issues related to the host countries, it also conveys the transmission of a set of values related to “Turkishness” which, by force of its roots in religious, political, cultural and historical grounds, clearly remains a resistant identity, establishing at the same time the means of identification with the Turkish nation and the country of origin.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?