La voix chantée des enseignants d’éducation musicale dans l’enseignement secondaire en France : entre modèles esthétiques et profils éducatifs

par Nathalie Estienne

Thèse de doctorat en Musique et musicologie

Sous la direction de François Madurell.

Soutenue le 18-01-2018

à Sorbonne université , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Institut de Recherche en Musicologie (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Catherine Rudent.

Le jury était composé de Danièle Pistone, Philippe Lalitte, Marc Bru.


  • Résumé

    L’étude a pour objet le chant de l’enseignant en Éducation musicale en France. Elle s’appuie sur la question suivante : Comment l’enseignant doit-il chanter ? Trois grandes parties structurent la démarche. Le premier Livre explore les écrits concernant la voix chantée de l’enseignant, qui, d’un « modèle » vocal légitime problématique dans le contexte de l’enseignement de masse, évolue vers une vocalité se voulant plus adaptée au contexte, mais toujours incertaine. Il conclut à la prégnance des choix esthétiques dans tout ce qui touche à la vocalité en éducation musicale. Le Livre II cherche à expliquer les raisons des paradoxes qui collent au chant de l’enseignant : il dégage les facteurs socio-historiques et didactiques qui font du chanter en éducation musicale une activité spécifique par son ancrage partiel dans les représentations traditionnelles du chant, et dans les grands concepts éducatifs. Le Livre III démontre la réalité des choix esthétiques et ses incidences sur la transposition didactique du chant. Par l’examen des traits stylistiques des répertoires valorisés, et par l’analyse acoustique de voix chantées d’enseignant, il met en évidence le rôle capital de la manière de chanter d’un enseignant dans la notion de vocalité. La démarche de recherche se finalise à travers la proposition d’une élaboration conceptuelle de « profils vocaux éducatifs ».

  • Titre traduit

    Aesthetic models and educational profiles : the music teacher's singing voice in secondary education in France


  • Résumé

    The subject of the study is the singing activity of teachers in French music education. The study poses the following question: how should the teacher sing? Three important subjects inform the answer. The first Book considers literature on the teacher’s singing voice. This voice is in the first place a legitimate vocal model ; but this in itself is problematic in the context of mass education. So the voice strives to take on a vocality better suited to the teaching environment. The conclusion of the first book is that it is aesthetic choices that prevail in everything relating to vocality in music teaching. Book II tries to explain the reasons for the paradoxes which are inherent in the teacher’s singing. It analyses the socio-historical and didactic factors which make music education such a particular activity as it is grounded both in traditional representations of singing and in educational concepts. Book Three shows just how present aesthetic choices are, and how they affect the way teachers adapt them to their teaching purposes. The stylistic features of various repertoires used are studied and the sound of music teachers’ voices is analysed. This enables us to show that the way a teacher sings plays a vital role in their teaching. As a result of this research we have drawn up a conceptual proposal for ‘educational vocal profiles’.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.