Syndrome du canal carpien et travail sur ordinateur

par Zakia Mediouni

Thèse de doctorat en Santé publique - épidémiologie

Sous la direction de Alexis Descatha.

Soutenue le 12-09-2018

à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Santé Publique (Le Kremlin-Bicêtre, Val-de-Marne ; 2015-...) , en partenariat avec Cohortes épidémiologiques en population (laboratoire) , Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (établissement opérateur d'inscription) et de UMS11 Cohortes épidémiologiques en population (laboratoire) .

Le président du jury était Olivier Saint-Lary.

Le jury était composé de Yolande Esquirol, Lynda Bensefa Colas, Annette Leclerc.

Les rapporteurs étaient Marie-Pascale Lehucher-Michel, Bénédicte Clin.


  • Résumé

    Le syndrome du canal carpien (SCC) est un syndrome canalaire fréquent, qui fait partie des troubles musculo-squelettiques (TMS) d’origine professionnelle. Sa survenue en lien avec le travail sur ordinateur reste débattue.Pour faire le point sur la question, nous avons effectué une revue de la littérature et une méta-analyse sur l’éventuel lien entre le SCC et le travail sur ordinateur, confronté le résultat à celui obtenu dans deux grandes cohortes, l’une européenne et l’autre Nord-américaine et détaillé les expositions à certains facteurs biomécaniques chez les participants de la cohorte française présentant une douleur de la main.La revue de la littérature et la méta-analyse n'ont pas montré d'association entre le travail sur ordinateur et le SCC, avec un méta-OR à 1,67 (IC 95%, 0,79 à 3,55). Cependant, peu d’études longitudinales, avec des définitions standardisées du SCC, faisaient partie de cette analyse.Pour contourner ces limites, nous avons utilisé la cohorte française COSALI et la cohorte américaine Predi CTS study. Les analyses multivariées ajustées sur l'âge, le sexe, l'obésité et la présence d'antécédents médicaux n’ont pas montré que l'exposition au travail sur l’ordinateur était un facteur de risque de SCC.Ces deux études montrent que le travail sur ordinateur n’apparait pas comme un facteur de risque du SCC, contrairement à ce qui a pu être longtemps relayé.L’analyse exploratoire de la relation entre douleur de la main et travail sur ordinateur, ajustée sur les expositions biomécaniques dans la cohorte COSALI, montre dans certains groupes un possible lien entre douleur de la main et travail sur ordinateur, sous certaines conditions qui vont nécessiter des analyses ultérieures.

  • Titre traduit

    Carpal tunnel syndrome and computer work


  • Résumé

    Carpal tunnel syndrome (CTS) is a common ductal syndrome which is part of occupational musculoskeletal disorders (MSDs). Its occurrence in connection with computer work remains debated.To review this issue, we conducted a review of the literature and a meta-analysis on the possible link between CTS and computer work, compared the result to that obtained in two large cohorts, one European and the other North American and detailed exposures to certain biomechanical factors in the French cohort in participants with pain in the hand.The literature review and meta-analysis show no association between CTS and computer work with a meta-OR at 1.67 (95% CI, 0.79 to 3.55). However, few longitudinal studies, with standardized CTS definitions were included in this analysis.To circumvent these limits, we used the French COSALI cohort and the American cohort PrediCTS study. Multivariate analyzes adjusted for age, gender, obesity and medical history did not show that computer exposure was a risk factor for CTS as it has long been relayed.The exploratory analysis of the relationship between hand pain and computer work adjusted to the biomechanical exposures in the COSALI cohort show in some groups a possible link between hand pain and computer work, under certain conditions, which will require further analysis.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.