Partage de documents sécurisé dans le Cloud Personnel

par Paul Tran van

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Philippe Pucheral et de Nicolas Anciaux.

Soutenue le 03-04-2018

à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Sciences et technologies de l'information et de la communication (Orsay, Essonne) , en partenariat avec Données et algorithmes pour une ville intelligente et durable (DAVID) (laboratoire) , Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (établissement opérateur d'inscription) et de Données et algorithmes pour une ville intelligente et durable - DAVID / DAVID (laboratoire) .

Le président du jury était Célia Zolynski.

Le jury était composé de Philippe Lamarre, Benjamin André.

Les rapporteurs étaient David Gross-Amblard, Cédric Du Mouza.


  • Résumé

    Ces dernières années ont été marquées par une numérisation croissante de nos vies, conjuguée à une explosion du volume des données personnelles sur Internet. Cela a favorisé l’émergence d’un marché focalisé sur leur analyse, afin d’établir des profils de plus en plus poussés et intrusifs des individus, généralement à leur insu. Parallèlement, des surveillances d’états se mettent en place qui font craindre un glissement progressif vers des dystopies jusqu’ici réservées à la littérature. Afin de répondre à cette situation, le paradigme du Cloud personnel s’est développé : chaque utilisateur a désormais la possibilité de stocker et gérer l’intégralité de son patrimoine numérique dans un unique espace de confiance dont il est le seul responsable.Cette responsabilisation entraîne cependant un changement de gouvernance sur les données, dont la sécurité et l’administration reposent désormais sur les épaules des individus. En particulier lorsqu’ils souhaitent partager leurs documents et donc les exposer à des personnes ou services tiers. Cette thèse propose ainsi un nouveau paradigme dans la façon de partager dans le Cloud personnel qui met l’accent sur la sécurité, mais aussi sur le contrôle et la simplicité d’utilisation par les individus. Trois contributions sont faites en ce sens : (i) une architecture Privacy-by-Design, dédiée au Cloud personnel, (ii) un modèle de partage adapté aux propriétés du Cloud personnel et (iii) un protocole de partage implémenté dans la plateforme Cozy.

  • Titre traduit

    Secure document sharing through Personnal Cloud


  • Résumé

    These past years have witnessed a growing digitalization of our lives, combined with an explosion of personal data quantity on the Internet. This has opened the way to a data-driven market focused on their analysis for profiling purposes, increasingly intrusive and most of the time performed without the user acknowledgement. At the same time, states surveillances are being established, raising concerns about potential dystopias, until now confined in the literature. To tackle this situation, the Personal Cloud paradigm has risen: each user has now the possibility to store and manage all her digital life in a trusted space in which she is the sole responsible.However, this empowerment leads to a governance switch. The user is now in charge of the security and the administration of their data. In particular in the sharing context, where the data is exposed to people or third-parties. Therefore, this thesis proposes a new paradigm in the way the sharing is performed in the Personal Cloud. It focuses on security, control and on a better simplicity of use for the users. Three contributions are made in this direction: (i) a Privacy-by-Design architecture, dedicated for the Personal Cloud context, (ii) a sharing model suited for the Personal Cloud properties and (iii) a sharing protocol implemented in the Cozy platform.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.