Towards a better formalisation of the side-channel threat

par Eloi de Cherisey

Thèse de doctorat en Mathématiques et Informatique

Sous la direction de Sylvain Guilley et de Olivier Rioul.

Le président du jury était Anne Canteaut.

Le jury était composé de Jean-Luc Danger, Juan Pablo Piantanida, Philippe Maurine.

Les rapporteurs étaient Emmanuel Prouff, Damien Vergnaud.

  • Titre traduit

    Vers une meilleure formalisation des attaques par canaux cachés


  • Résumé

    Dans le cadre de la sécurité des systèmes embarqués, il est nécessaire de connaître les attaques logicielles et physiques pouvant briser la sécurité de composants cryptographiques garantissant l’intégrité, la fiabilité et la confidentialité des données. Etant donné que les algorithmes utilisés aujourd’hui comme Advanced Encryption Standard (AES) sont considérés comme résistants contre la cryptanalyse linéaire et différentielle, d’autres méthodes plus insidieuses sont utilisées pour récupérer les secrets de ces composants. En effet, la clé secrète utilisée pour le chiffrement de données peut fuiter pendant l’algorithme. Il est ainsi possible de mesurer cette fuite et de l’exploiter. Cette technique est appelée attaque par canal auxiliaire.Le principal objectif de ce manuscrit de thèse est de consolider les connaissances théoriques sur ce type de menace. Pour cela, nous appliquons des résultats de théorie de l’information à l’ étude par canal auxiliaire. Nous montrons ainsi comment il est possible de comparer un modèle de fuite par canal auxiliaire à un modèle de transmission de l’information. Dans un premier temps, nous montrons que la sécurité d’un composant est fortement dépendante du rapport signal à bruit de la fuite. Ce résultat a un impact fort car il ne dépend pas de l’attaque choisie. Lorsqu’un designer équipe son produit, il ne connaît pas encore la manière dont son système embarqué pourra être attaque plusieurs années plus tard. Les outils mathématiques proposés dans ce manuscrit pourront aider les concepteurs à estimer le niveau de fiabilité de leurs puces électroniques.


  • Résumé

    In the field of the security of the embeded systems, it is necessary to know and understandthe possible physical attacks that could break the security of cryptographic components. Sincethe current algorithms such as Advanced Encryption Standard (AES) are very resilient agaisntdifferential and linear cryptanalysis, other methods are used to recover the secrets of thesecomponents. Indeed, the secret key used to encrypt data leaks during the computation of thealgorithm, and it is possible to measure this leakage and exploit it. This technique to recoverthe secret key is called side-channel analysis.The main target of this Ph. D. manuscript is to increase and consolidate the knowledge onthe side-channel threat. To do so, we apply some information theoretic results to side-channelanalysis. The main objective is show how a side-channel leaking model can be seen as acommunication channel.We first show that the security of a chip is dependant to the signal-to-noise ratio (SNR) ofthe leakage. This result is very usefull since it is a genereic result independant from the attack.When a designer builds a chip, he might not be able to know in advance how his embededsystem will be attacked, maybe several years later. The tools that we provide in this manuscriptwill help designers to estimated the level of fiability of their chips.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Télécom Paris. Centre de ressources documentaires numériques (CRDN).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.