Les employés allemands du Gouvernement Militaire Français (1945 - 1949)

par Zhikai Xu

Thèse de doctorat en Histoire, histoire de l'art et archéologie

Sous la direction de Pascale Laborier et de Pi Cui.

Le président du jury était Yimin Lv.

Le jury était composé de Pascale Laborier, Pi Cui, Yimin Lv, Corine Defrance, Zhi L iang, Olivier Wieviorka.

Les rapporteurs étaient Yimin Lv, Corine Defrance.


  • Résumé

    Après la seconde guerre mondiale et suite à sa défaite, l'Allemagne fut divisée en quatre zones d'occupation par les forces alliées. Sous le contrôle général du CONL (Conseil de Contrôle Interallié), les Allemands durent alors obéir aux ordres des quatre occupants alliés qui, chacun dans leur zone respective, cherchèrent de mener à bien leurs propres projets d'occupation. Pour des raisons diplomatiques et géopolitiques, les autorités françaises de la ZFO (zone française d’occupation) maintinrent une position plus indépendante, afin de non seulement garantir la sécurité géopolitique de la France, mais aussi s’assurer de pouvoir se procurer les moyens nécessaires à la reconstruction de la France -- à travers la réparation économique que l’Allemagne s’était vue imposer --, et enfin de lui permettre la décentralisation de l'Allemagne. Ainsi, une série de décisions sur l'utilisation directe ou indirecte des ressources humaines allemandes locales seront prises par le GMF (Gouvernement Militaire Français) pour faciliter l'administration de la zone française et assurer les intérêts français en Allemagne. Dans ce modèle représentatif de l’utilisation française du personnel allemand, trois groupes particuliers d’employés allemands directs ou indirects du GMF existèrent et aidèrent ainsi les occupants français à réaliser efficacement les objectifs qu’ils s’étaient fixés concernant l'occupation de l’Allemagne : les employés allemands relevant directement du GMF, les fonctionnaires et enfin, les légionnaires allemands. En raison de différentes décisions interalliées du CONL, d’événements historiques cruciaux et de mouvements populaires en Allemagne dans l’immédiat après-guerre – tels que par exemple, la dénazification, la démocratisation, la rééducation et la démilitarisation --, tous ces groupes d’employés allemands du GMF connurent des destins différents pendant la période d’occupation. Leurs sorts furent le reflet direct et concret du changement d’attitude des Français envers le peuple allemand ainsi que l’évolution des principes français relatifs à l’occupation de l’Allemagne dans l’après-guerre.

  • Titre traduit

    The German employees of French Military Government (1945 - 1949)


  • Résumé

    After the Second World War, defeated Germany was divided into four zones occupied by allied force. Under the general control of ACC (Allied Control Council), Germans had to obey the rule of Allied occupants and the four allied powers sought to carry out their own plans of occupation in their zones. Due to the reasons diplomatic and geostrategic, the French authorities maintained a more independent position to pursue the geopolitical security of France, the economic reparation for the reconstruction and the decentralization of Germany. Hence, a series of decisions about the direct or indirect use of local German human resource were adopted by the FMG (French Military Government) to simplifier the administration of the zone and ensure the realization of French interests in Germany. In this typical model of the French employ of German personnel, three major special germen groups existed; they supported French occupants to achieve efficiently their objectives of occupation in Germany: the germen employees relevant directly to FMG, the functionaries and the legionnaires. With the allied decisions of ACC, the crucial events and the popular movements in Germany, such as denazification, democratization, reeducation, and demilitarization, these typical groups of the employees of FMG have experienced the different situations during the occupation period and their fates reflect directly and deeply the change of French attitude toward the Germen people and the evolution of French principles of occupation in Germany in the postwar period.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.