Jean-Baptiste Tavernier (1605-1689) : une vie de négoce entre l’Europe et l’Asie

par Cécile Lugand

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Guillaume Glorieux.

Soutenue le 23-11-2018

à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Arts, Lettres, Langues (Rennes) , en partenariat avec Université Bretagne Loire (COMUE) et de Histoire et Critique des Arts (laboratoire) .

Le président du jury était Marianne Cojannot-Le Blanc.

Le jury était composé de Nicolas Bos, Marianne Grivel, Alain Mérot, Patrick Michel.


  • Résumé

    Jean-Baptiste Tavernier (1605-1689), aventurier français parti dès 1631 sur les routes de l’Asie, est l’une des figures majeures du Grand Siècle. Ses voyages en Asie – au nombre de six et dont il publie les relations dès 1676 – témoignent du nouvel engouement européen pour l’Asie et ses contrées exotiques et mystérieuses. Mais au-delà de ses qualités de conteur, Tavernier est avant tout un négociant : pierres de couleurs, perles, pièces de joaillerie et d’orfèvrerie, et surtout diamants provenant des fameuses mines de Golconde en Inde, tous ces objets témoignent de la richesse et de la variété des produits négociés par Tavernier. A chacune des étapes de ses périples, ses cargaisons suscitent curiosité, envie et fascination. Sa clientèle est riche et diversifiée et prouve la facilité avec laquelle Tavernier maîtrise l’art du négoce et celui de la diplomatie. Homme de son temps, acteur majeur des relations entre Orient et Occident en pleine époque de création des nombreuses compagnies des Indes orientales, témoin de l’évolution de la société et des grands conflits socio politiques du XVIIe siècle, Jean-Baptiste Tavernier reflète parfaitement l’évolution du Grand Siècle et les diversités de son approche. Quel est l’héritage de ce personnage essentiel du commerce des pierres précieuses et de l’histoire de la joaillerie ?

  • Titre traduit

    Jean-Baptiste Tavernier (1605-1689) : a life of trade between Europe and Asia


  • Résumé

    Jean-Baptiste Tavernier (1605-1689), a French adventurer who left for Asia in 1631, is one of the major figures of the Grand Siècle. His voyages to Asia – six in total and told thanks to his travelogues he published for the first time in 1676 – bear witness of the new European interest for the Asian continent and its exotic and mysterious cultures. But beyond his qualities as a storyteller, Tavernier was first and foremost a merchant : colored stones, pearls, items of jewelry and gold, and especially diamonds from the famous Golconda mines in India, are examples of the opulent goods bought and sold by Tavernier. At each step of his expeditions, his cargoes arouse curiosity, envy and fascination. His clients are wealthy and eclectic and prove the ease with which Tavernier másters the arts of trading and diplomacy. A man of his time, playing a major role in the forging of relations between the East and the West during the creation of the various East Indian Companies, a witness to social changes and the great sóciopolitical conflits of the XVIIth century, Tavernier’s trajectory mirrors perfectly the evolution of the Grand Siècle and the particularities of his time. What is the legacy of this essential character in the History of jewelry and the precious gemstones trade?



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 01-01-2028

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2018 par Université Rennes 2 à Rennes

Jean-Baptiste Tavernier (1605-1689) : une vie de négoce entre l'Europe et l'Asie


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2018 par Université Rennes 2 à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Jean-Baptiste Tavernier (1605-1689) : une vie de négoce entre l'Europe et l'Asie
  • Détails : 2 vol. (608, 87 p.)
  • Notes : Vol. 1 : texte. Vol. 2 : annexes.
  • Annexes : Bibliogr. p. 581-599
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.