Effet des activités de génération sur l’apprentissage des étudiants dans des environnements multimédias interactifs

par Tiphaine Colliot

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Éric Jamet.

Soutenue le 16-11-2018

à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Éducation, langages, interactions, cognition, clinique (Nantes) , en partenariat avec Université Bretagne Loire (COMUE) et de Laboratoire de Psychologie : Cognition, Comportement, Communication (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Michel Boucheix.

Les rapporteurs étaient Franck Amadieu, Julie Lemarié.


  • Résumé

    Les données issues de la littérature montrent que l’ajout d’aides visuelles (i.e., graphiques organisateurs, plans) à des documents multimédias améliore non seulement la mémorisation des étudiants mais également leur compréhension en représentant les informations essentielles du document ainsi que les relations hiérarchiques qu’elles entretiennent. De plus, de nombreux auteurs recommandent d’engager les apprenants dans le traitement profond des informations, par exemple, en leur demandant de générer eux-mêmes des aides visuelles. Actuellement, les quelques études s’étant intéressées à la comparaison de groupes où une aide visuelle est fournie avec le document (apprenant « passif ») à des groupes où l’aide est auto-générée (apprenant « actif ») rapportent des résultats contrastés, l’auto génération entraînant parfois des effets bénéfiques (hypothèse de génération) et parfois des effets néfastes (hypothèse de charge cognitive). Dans cette thèse, une série de cinq études a été réalisée afin d’étudier plus précisément les effets de l’auto-génération de graphiques organisateurs sur les performances d’apprentissage des étudiants. Les résultats de ces études répliquent les effets bénéfiques de l’ajout d’aides visuelles (graphiques ou plans) sur l’apprentissage. Cependant, des effets négatifs de l’auto-génération ont été quasi systématiquement obtenus démontrant ainsi la complexité de ce type d’activité. Ces effets n’étaient toutefois plus observés lorsque la génération du graphique était guidée dans nos dernières études (scaffolding, génération partielle) ce qui ouvre de nombreuses pistes de recherches.

  • Titre traduit

    The effects of generative activities on students’ learning in interactive multimedia environment


  • Résumé

    The literature shows that adding visual aids (i.e., graphic organizers, outlines) to multimedia documents increases students’ memorization and comprehension by depicting the main ideas of the document and their interrelationship. Moreover, numerous authors recommend turning students into active learners in their learning and involving them in processing information deeply, by asking them to self-generate a visual aid. Nowadays, the few studies which have compared groups where a visual aid is given (“passive” learner) to groups where it is self-generated (active learner) yield contrasting results, showing either positive effects of self-generation (generative hypothesis) or detrimental ones (cognitive load hypothesis). In this dissertation, a series of five studies was conducted to precisely assess self-generation effects of graphic organizers on students’ learning performances. The results replicated the beneficial effects of adding visual aids (graphics or outlines) on learning. Yet, negative self-generation effects were almost always obtained. However, these effects disappeared when the self-generation of the organizer was guided (scaffolding, partial self-generation) which opens the way to further research.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.