Solutions élégantes à la psychose : aspects historiques, enjeux épistémologiques et clinique des constructions supplétives

par Mickaël Peoc'h

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Gwénola Druel.

Soutenue le 04-07-2018

à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Éducation, langages, interactions, cognition, clinique (Nantes) , en partenariat avec Université Bretagne Loire (COMUE) .

Le président du jury était Jean-Luc Gaspard.

Le jury était composé de Patrick Martin-Mattéra, Sophie Marret.

Les rapporteurs étaient Philippe Fouchet, Vera Lopes Besset.


  • Résumé

    À travers une recherche historique, nous explorerons les modèles qui ont orientés successivement les cliniciens confrontés à la psychose, tant leurs conceptions à propos du traitement qu’à propos de l’évolution et de la terminaison de la pathologie mentale. Deux paradigmes actuels seront plus précisément questionnés : celui de la psychiatrie contemporaine qui redécouvre depuis peu les possibilités de rémission de la psychose ; et celui de la psychanalyse, qui propose une autre définition, tant de la psychose que de la guérison, particulièrement avec Lacan. Puis, en nous plaçant dans ce deuxième paradigme, nous nous appuierons sur la clinique pour montrer comment s’élaborent de façon dynamique les solutions élégantes à la psychose. Les notions lacaniennes de compensation, suppléance, sinthome seront explorées. Nous proposerons de lire les symptômes à partir de leur fonction dans l’économie subjective pour en dresser une cartographie clinique nécessaire pour sortir d’une vision déficitaire de la psychose. Puis, en nous appuyant sur les témoignages de deux sujets psychotiques, l’un ayant rédigé ses mémoires, l’autre rencontré durant plusieurs années, nous proposeront de montrer en quoi l’élaboration d’une solution élégante singulière peut être le résultat d’un processus subjectif. Il s’agit de défendre l’existence de possibilités de suppléances à la psychose clinique, d’en proposer une lecture qui ne cède pas sur la singularité, mais qui tienne compte de quelques balises propre à la structure et aux conditions du lien social.

  • Titre traduit

    Elegant solutions to psychosis : historical aspects, epistemological issues and clinical aspects of supplementations


  • Résumé

    Through a historical research, we will explore the models that guided the clinicians confronted to psychosis; their conception of the treatment as much as evolution and outcome of mental pathology. Two current paradigms will be discussed: the contemporary psychiatry, which is newly rediscovering the possibilities of a remission in psychosis; and psychoanalysis, that offers another definition of psychosis as much as another definition of recovery/healing, especially with Lacan teaching.Then, following this second paradigm, and helped with clinical cases studies, we will show the dynamic development of the elegant solutions to psychosis. We will explore the lacanian concepts of compensation, supplementation, and sinthome. We will suggest to read the symptoms from their role in subjective economy in order to draw a clinical map, which is an essential key to stop considering psychosis as a deficit. Finally, with the help of two psychotic subjects; one who wrote his memories, and one met during several years; we will suggest that elaboration of a singular elegant solution can be resulting from a subjective process. We will defend that supplementations to clinical psychosis exist. We will offer a reading that does not only consider singularity, but that also consider some specific markers of the psychotic structure regarding some social link conditions.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2018 par Université Rennes 2 [diffusion/distribution] à Rennes

Solutions élégantes à la psychose : aspects historiques, enjeux épistémologiques et clinique des constructions supplétives


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?