Les nouvelles pratiques du corps scénique : pour une approche élargie des rapports danse, arts plastiques, performance

par Patricia Brignone

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Jean-Marc Poinsot.

Soutenue le 30-01-2018

à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Arts, lettres, langues (Rennes) , en partenariat avec Université Bretagne Loire (COMUE) et de Histoire et Critique des Arts (laboratoire) .

Le président du jury était Véronique Goudinoux.

Le jury était composé de Isabelle Launay, Barbara Formis.

Les rapporteurs étaient Véronique Goudinoux, Jean-Max Colard.


  • Résumé

    On assiste depuis ces dernières décennies à l’émergence de pratiques artistiques qui nous incitent plus que jamais à repenser les catégories cloisonnées auxquelles on aurait tendance à les rattacher : arts plastiques, danse, performance. Ces pratiques attestent du dépassement de l’idée de pluridisciplinarité (qui a longtemps prévalu) et investissent desmodalités et des espaces de travail (physiques et mentaux) radicalement autres. Ces porosités du genre artistique témoignent parfois de problématiques communes, telles que la question du « je » ; la représentation et la mise en scène de soi ; une investigation particulière des codes ; l’exploration de corpus de gestes. Le constat d’une certaine déterritorialisation des pratiques ne saurait toutefois faire l’économie d’un éclairage historique, fourni en particulier par les activités du Judson Dance Theater élargi au contexte artistique new yorkais des années 1960. Il constitue un laboratoire de recherches inédit pour ces nouvelles stratégies du corps en mouvement, dont la portée rayonne encore. Si aujourd’hui ce n’est plus tant le rapport aux gestes ordinaires qui aimante les artistes, certaines procédures d’expérimentation continuent d’être opérantes, qu’il s’agisse du corps en interaction avec l’objet ou encore du recours à un dispositif spécifique. Ce sont ces approches plurielles, croisant aussi bien les démarches de Jérôme Bel, Alain Buffard, Ulla von Brandenburg, Boris Charmatz, Hélène Delprat, Esther Ferrer, Nicolas Floc’h et bien d’autres, que nous avons souhaité cartographier sous l’intitulé de « nouvelles pratiques du corps scénique ».

  • Titre traduit

    The new practices of the scenic body : for an expanded approach of the relationships between dance, visual arts, performance


  • Résumé

    Since the last few decades, we are witnessing the emergence of artistic practices that lead us to rethink more than ever the cloistered categories we’re used to fit them into: visual arts, dance, performance. These practices testify the override of the idea of multidisciplinarity (which has been a long-term focus) to invest new physical and mental modalities and spaces.The artistic genre porousness often attests common issues like the question of the « I », the representation and the staging of the self ; a specific code investigation ; the exploration of a gestural corpus.Stating a kind of deterritorialization of practices cannot however prevent from an historical enlightening, mainly to be found in the Judson Dance Theater and its broader context, the New-York avant-garde scene of the sixties. This unprecedented field of experimentation shaped new strategies for the body in motion whose reach is still seminal today.Though relationships to ordinary gestures are no more what artists are striving for, some experimental processes are still operating, regarding either the interactions of the body to objects or to particular devices. This open realm of relationships, crossing the work of artists like Jerôme Bel, Alain Buffard, Ulla von Brandenburg, Boris Charmatz, Helène Delprat, Esther Ferrer, Nicolas Floc’h and so many others, is what we sought to map under the term of “the new practices of the scenic body”.

Accéder en ligne

Par respect de la propriété intellectuelle des ayants droit, certains éléments de cette thèse ont été retirés.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2018 par Université Rennes 2 [diffusion/distribution] à Rennes

Les nouvelles pratiques du corps scénique : pour une approche élargie des rapports danse, arts plastiques, performance


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2018 par Université Rennes 2 [diffusion/distribution] à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Les nouvelles pratiques du corps scénique : pour une approche élargie des rapports danse, arts plastiques, performance
  • Détails : 2 vol. (376 p., 109 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 350-367. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.