Analyse critique et enjeux théoriques du Théâtre des Orgies et des Mystères d’Hermann Nitsch : de 1957 à nos jours

par Bénédicte Maselli

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Jean-Marc Poinsot.

Soutenue le 15-01-2018

à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Arts, Lettres, Langues (Rennes) , en partenariat avec Université Bretagne Loire (COMUE) et de Histoire et Critique des Arts (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Jacques Wunenburger.

Le jury était composé de Véronique Perruchon, Laurence Corbel.

Les rapporteurs étaient Jean-Jacques Wunenburger, Sylvie Coëllier.


  • Résumé

    Le Théâtre des Orgies et des Mystères d’Hermann Nitsch s’inscrit dans le contexte douloureux de l’Autriche post fasciste. En effet, alors que cette dernière affiche dès l’annexion de 1938 un collaborationnisme « joyeux », elle s’est, au lendemain de la guerre, victimisée en déniant sa responsabilité et sa participation active aux crimes nazis préférant l’imputer entièrement à son voisin germanique.Aussi, c’est dans cette atmosphère nauséabonde et face au silence de la majorité des intellectuels de l’époque, ou’Hermann Nitsch va mettre en place son Theater à travers un langage plastique d’une grande radicalité.Cependant, contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne s’agit pas d’un art politique. En effet, passé le premier choc visuel, le Theater est avant tout philosophique et anthropologique.L’homme moderne désacralisé ne serait plus selon l’artiste en harmonie avec ce qui le constitue dans son essence. Les sociétés postmodernes, jugées par Nitsch comme aliénantes, seraient à l’origine d’une rupture de sens entre le matériel et le spirituel. L’expérience du Theater propose ainsi à l’individu, par le rituel et la mise en exergue des principes anthropologiques d’invariances de se débarrasser des déterminismes sociétaux afin d’accéder, à une connaissance continue (Bataille).Ainsi, le Théâtre des Orgies et des Mystères est une oeuvre multi référentielle et transhistorique se situant au carrefour entre micro et macrohistoire. L’artiste affirme que « le processus de création et le Theater doivent contribuer à former une unité avec le tout » afin « d’en finir avec la séparation entre immanence et transcendance ». Aussi, chacune des actions proposées par Nitsch consistent en des rituels tantôt de vie tantôt de mort ayant précisément pour objectif de rompre avec l’antagonisme immanence/transcendance. Réactualisant un langage symbolique inné (au sens où l’entend Freud) et des traditions anciennes, le Theater d’Hermann Nitsch tente de démontrer à l’individu moderne que l’univers qui l’entoure, malgré sa diversité, est un tout cohérent relevant d’une continuité survivante auquel il participe.

  • Titre traduit

    Critical analysis and theoretical stakes in the Theater of the Orgies and Hermann Nitsch's mysteries : of 1957 in our days


  • Résumé

    Hermann Nitsch's Theatre of Orgies and Mysteries (Orgien Mysterien Theater) grew out of the painful context of post-Fascist Austria. Although Austria had welcomed annexation with Germany in 1938 and the Austrians had been eager collaborators with the Nazis from the outset, as soon as the war was over, they portrayed themselves as victims, denying responsibility for or active participation in Nazi crimes, preferring to blame everything on their German neighbours.In this loathsome atmosphere, in which the majority of the intellectuals of the time remained silent, Hermann Nitsch set up his Theater, using a highly radical, visual language.Contrary to what one might suppose, however, it was not political art.And in fact, after the initial visual shock, the Theater was, above all, philosophical and anthropological. Nitsch maintained that modern man, stripped of mythology, was no longer in harmony with his essence. Postmodern societies, which he deemed alienating, were responsible for a semantic breach between the material and the spiritual. The experience of the Theater, through ritual and its emphasis on anthropological principles of invariance, was a way for the individual to rid himself of societal determinism in order to gain access to continuous knowledge (Bataille). Thus, the Theatre of Orgies andMysteries is a multi-referential, transhistoric work situated on the cusp of micro- and macro-history. Nitsch has stated that "the creative process and the Theater must contribute towards forming a unity with the whole" so as to "erase the difference between immanence and transcendence". All of the activities proposed by Nitsch consist in rituals, sometimes of life and sometimes of death, but all with the aim of erasing the immanence/transcendence dichotomy. Hermann Nitsch's Theater adapts inborn symbolic language (in the Freudian sense) and old traditions in an attempt to demonstrate to the modernindividual that the universe that surrounds them, despite its diversity, is a coherent whole, a surviving continuity in which they participate.a


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2018 par Université Rennes 2 [diffusion/distribution] à Rennes

Analyse critique et enjeux théoriques du Théâtre des Orgies et des Mystères d'Hermann Nitsch : de 1957 à nos jours


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2018 par Université Rennes 2 [diffusion/distribution] à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Analyse critique et enjeux théoriques du Théâtre des Orgies et des Mystères d'Hermann Nitsch : de 1957 à nos jours
  • Détails : 2 vol. (438 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 353-365 (vol. 2). Annexes
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.