Stratégie de placement et d'ordonnancement de taches logicielles pour architectures reconfigurables sous contrainte énergétique

par Aymen Gammoudi

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Daniel Chillet et de Mohamed Khalgui.


  • Résumé

    La conception de systèmes temps-réel embarqués se développe de plus en plus avec l’intégration croissante de fonctionnalités critiques pour les applications de surveillance, notamment dans le domaine biomédical, environnemental, domotique, etc. Le développement de ces systèmes doit relever divers défis en termes de minimisation de la consommation énergétique. Gérer de tels dispositifs embarqués, entièrement autonomes, nécessite cependant de résoudre différents problèmes liés à la quantité d’énergie disponible dans la batterie, à l’ordonnancement temps-réel des tâches qui doivent être exécutées avant leurs échéances, aux scénarios de reconfiguration, particulièrement dans le cas d’ajout de tâches, et à la contrainte de communication pour pouvoir assurer l’échange des messages entre les processeurs, de façon à assurer une autonomie durable jusqu’à la prochaine recharge et ce, tout en maintenant un niveau de qualité de service acceptable du système de traitement. Pour traiter cette problématique, nous proposons dans ces travaux une stratégie de placement et d’ordonnancement de tâches permettant d’exécuter des applications temps-réel sur une architecture contenant des cœurs hétérogènes. Dans cette thèse, nous avons choisi d’aborder cette problématique de façon incrémentale pour traiter progressivement les problèmes liés aux contraintes temps-réel, énergétique et de communications. Tout d’abord, nous nous intéressons particulièrement à l’ordonnancement des tâches sur une architecture mono-cœur. Nous proposons une stratégie d’ordonnancement basée sur le regroupement des tâches dans des packs pour pouvoir calculer facilement les nouveaux paramètres des tâches afin de réobtenir la faisabilité du système. Puis, nous l’avons étendu pour traiter le cas de l’ordonnancement sur une architecture multi-cœurs homogènes. Finalement, une extension de ce dernier sera réalisée afin d’arriver à l’objectif principal qui est l’ordonnancement des tâches pour les architectures hétérogènes. L’idée est de prendre progressivement en compte des contraintes d’exécution de plus en plus complexes. Nous formalisons tous les problèmes en utilisant la formulation ILP afin de pouvoir produire des résultats optimaux. L’idée est de pouvoir situer nos solutions proposées par rapport aux solutions optimales produites par un solveur et par rapport aux autres algorithmes de l’état de l’art. Par ailleurs, la validation par simulation des stratégies proposées montre qu’elles engendrent un gain appréciable vis-à-vis des critères considérés importants dans les systèmes embarqués, notamment le coût de la communication entre cœurs et le taux de rejet des tâches.

  • Titre traduit

    Mapping and scheduling strategy of OS tasks into reconfigurable architectures under energy constraint


  • Résumé

    The design of embedded real-time systems is developing more and more with the increasing integration of critical functionalities for monitoring applications, particularly in the biomedical, environmental, home automation, etc. The developement of these systems faces various challenges particularly in terms of minimizing energy consumption. Managing such autonomous embedded devices, requires solving various problems related to the amount of energy available in the battery and the real-time scheduling of tasks that must be executed before their deadlines, to the reconfiguration scenarios, especially in the case of adding tasks, and to the communication constraint to be able to ensure messages exchange between cores, so as to ensure a lasting autonomy until the next recharge, while maintaining an acceptable level of quality of services for the processing system. To address this problem, we propose in this work a new strategy of placement and scheduling of tasks to execute real-time applications on an architecture containing heterogeneous cores. In this thesis, we have chosen to tackle this problem in an incremental manner in order to deal progressively with problems related to real-time, energy and communication constraints. First of all, we are particularly interested in the scheduling of tasks for single-core architecture. We propose a new scheduling strategy based on grouping tasks in packs to calculate the new task parameters in order to re-obtain the system feasibility. Then we have extended it to address the scheduling tasks on an homogeneous multi-core architecture. Finally, an extension of the latter will be achieved in order to realize the main objective, which is the scheduling of tasks for the heterogeneous architectures. The idea is to gradually take into account the constraints that are more and more complex. We formalize the proposed strategy as an optimization problem by using integer linear programming (ILP) and we compare the proposed solutions with the optimal results provided by the CPLEX solver. Inaddition, the validation by simulation of the proposed strategies shows that they generate a respectable gain compared with the criteria considered important in embedded systems, in particular the cost of communication between cores and the rate of new tasks rejection.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.