Gestion des flux financiers internationaux et politique macro-prudentielle

par Maxime Lamandé

Thèse de doctorat en Sciences economiques

Soutenue le 22-05-2018

à Rennes 1 , dans le cadre de École doctorale Sciences économiques et sciences de gestion (Rennes) , en partenariat avec Centre de recherche en économie et management (Rennes ; Caen ; 2004-....) (équipe de recherche) et de Centre de recherche en économie et management / CREM (laboratoire) .

Le président du jury était Christian Bordes.

Le jury était composé de Jean-Christophe Poutineau, Jean-Sébastien Pentecôte, Christian Bordes, Sophie Brana, Gregory Levieuge, Christophe Tavéra.

Les rapporteurs étaient Sophie Brana, Gregory Levieuge.


  • Résumé

    L’objet de cette thèse est de contribuer à l’analyse de l’effet des politiques visant à endiguer les risques d’instabilité financière. Les investigations menées sont d’ordre théorique (modèle DSGE) et empirique. En se plaçant dans un cadre macroéconomique d’un pays ouvert, deux dimensions doivent être prises en compte. La dimension externe est couverte par la politique de contrôles prudentiels des capitaux. De par son caractère sélectif, cette politique peut permettre de diminuer les déséquilibres externes qui ne rentrent pas dans le champ d’application macro-prudentielle. Cette dernière aborde la dimension interne et cherche à internaliser le risque global consécutif aux choix d’investissement desagents résidents. L’analyse de la coordination interne de ces deux types de mesures, macro-prudentielles et contrôles prudentiels, est essentielle pour garantir leur efficacité. En outre, les potentiels effets de débordements internationaux que peuvent entraîner les politiques de régulation prudentielle doivent être étudiés avant de valider l’utilisation de telles politiques.Voici les résultats que nous tirons de notre analyse. La politique macro-pudentielle semblent offrir de meilleurs résultats en termes de stabilité financière, des prix et de performance économique que les contrôles de capitaux. Toutefois, les contrôles prudentiels de capitaux ont leur rôle à jouer. Nos résultats montrent surtout une utilité envers la croissance excessive du crédit. L’application de contrôles prudentiels, lorsque la croissance du crédit devient excessive, peut permettre d’atténuer la surchauffe du système financier et de diminuer le décalage entre le cycle économique et financier. Par conséquent, si un choc négatif survient, les conséquences économiques devraient être amoindries. Ensuite, la politique optimale s’avère être celle combinant la politique monétaire et prudentielle, menée par une agence commune qui prend les décisions en matière de politique monétaire et prudentielle conjointement. Les politiques prudentielles s’avèrent d’autant plus nécessaires que les prêts transfrontaliers sont importants. Enfin, des effets de débordement des politiques prudentielles sur les autres pays incitent à davantage de coopération internationale ou régionale en la matière.

  • Titre traduit

    Management of international financial flows and macroprudential policy


  • Résumé

    The aim of this thesis is to contribute to the analysis of the effect of policies aimed at curbing the risks associated with financial instability. The investigations carried out are theoretical (DSGE model) and empirical. In an open country macroeconomic framework, two dimensions must be taken into account. The external dimension is covered by the policy of prudential capital controls. Because of its selective nature, this type of policy can help reduce external imbalances that do not fall within the macroprudential scope. The latter addresses the internal dimension and seeks to internalize the overall risk resulting from the investment choices of resident agents. The analysis of the internal coordination of these two types of macro-prudential measures and prudential controls is essential to ensure their effectiveness. In addition, the potential effects of international spillovers that may result from prudential regulation policies must be studied before validating the use of such policies. We find that macroprudential policies seem to offer better results in terms of financial stability, price stability and economic performance than capital controls. However, prudential capital controls have their role to play, especially with regards to excessive credit growth. The application of prudential controls, when credit growth becomes excessive, can indeed help mitigating the overheating of the financial system and reducing the gap between economic and financial cycles. Therefore, as a negative shock occurs, its economic consequences should be lessened. Then, the optimal policy turns out to bethe one combining monetary and prudential policy, led by a joint agency that makes decisions on monetary and prudential policies. Prudential policies are all the more necessary as cross-border lending is important. Finally, the effects of prudential policies on other countries encourage more international or regional cooperation in this area.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.