Etude de la voie non-apoptotique de CD95 et de l’implication du facteur d’initiation de la traduction eIF4A1

par Mélissa Thomas

Thèse de doctorat en Biochimie, biologie moléculaire et cellulaire

Sous la direction de Patrick Legembre.

Soutenue le 07-12-2018

à Rennes 1 , dans le cadre de École doctorale Biologie-Santé (Rennes) , en partenariat avec Université Bretagne Loire (ComuE) et de Chemistry Oncogenesis Stress and Signaling (Rennes) (laboratoire) .


  • Résumé

    Depuis sa découverte en 1991, l’implication du récepteur CD95 dans l’induction de l’apoptose a été plus que largement décrite. Mais bien qu'ayant été identifié comme étant un récepteur de mort, CD95 est aussi capable d'induire un signal pro-oncogénique lorsqu'il est fixé au CD95L clivé. L’activation de cette voie de signalisation non-apoptotique par le s-CD95L contribue au processus inflammatoire dans le lupus et à la dissémination métastatique dans les cancers du sein triples négatifs. Cependant aucun traitement thérapeutique satisfaisant n’est à ce jour disponible. De par son implication dans des pathologies cancéreuses et inflammatoires, mieux comprendre les mécanismes à l’origine de la double signalisation de CD95 n’est plus un enjeu mais une nécessité. Afin de développer des molécules pour bloquer la signalisation non apoptotique de CD95, il est essentiel d’en identifier tous les protagonistes et de définir leur fonction biologique. C’est avec cet objectif que notre équipe a mené deux études protéomiques dont les résultats ont permis d’identifier eIF4A1 comme un nouveau partenaire direct de CD95. Nous montrons que eIF4A1 est indispensable à la mise en place de la signalisation pro-motile de CD95 dépendante de la voie PI3K. De plus eIF4A1 est recruté à la membrane ainsi que les autres protéines du complexe eIF4F. Nos données de séquençage ont montré que de par cette interaction, CD95 recrute à la membrane un ensemble d’ARNm impliqués dans la réponse immunitaire et l’adhésion cellulaire. En outre, une perte de CD95 dans certaines cellules cancéreuses conduit à la perte d’expression de ces ARNm. Ainsi CD95 pourrait protéger certains ARNm de la dégradation et favoriser la traduction des ARNm pro-inflammatoires de manière indépendante du ligand. Cibler spécifiquement cette interaction pourrait être une piste thérapeutique prometteuse dans la lutte contre les cancers du sein triples négatifs mais aussi contre le lupus.

  • Titre traduit

    Non-apoptotique signalisation of the CD95 receptor and impact of the initiation translation factor eIF4A1


  • Résumé

    Since its discovery in 1991, the involvement of the CD95 receptor in the induction of apoptosis has been more than widely described. But although identified as a death receptor, CD95 is also capable of inducing a pro-oncogenic signal when attached to the cleaved CD95L. Activation of this non-apoptotic signaling pathway by s-CD95L contributes to the inflammatory process in lupus and metastatic spread in triple negative breast cancers. However, no satisfactory therapeutic treatment is currently available. By its implication in cancerous and inflammatory pathologies, better understanding the mechanisms at the origin of the double signaling of CD95 is no longer an issue but a necessity. In order to develop molecules to block the non-apoptotic CD95 signaling, it is essential to identify all the protagonists and define their biological function. Our team conducted two proteomic studies, the results of which identified eIF4A1 as a new direct partner of CD95. We show that eIF4A1 is essential for the implementation of PI3K pathway-dependent CD95 signaling. In addition eIF4A1 is recruited to the membrane as well as the other eIF4F complex proteins. Our sequencing data showed that by this interaction, CD95 recruits a set of mRNAs involved in the immune response and cell adhesion. In addition, a loss of CD95 in some cancer cells leads to the loss of expression of these mRNAs. Thus CD95 could protect certain mRNA from degradation and promote the translation of pro-inflammatory mRNAs independently of the ligand. Specific targeting of this interaction could be a promising therapeutic avenue in the fight against triple negative breast cancers but also against lupus.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

Étude de la voie non-apoptotique de CD95 et de l'implication du facteur d'initiation de la traduction eIF4A1


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : Étude de la voie non-apoptotique de CD95 et de l'implication du facteur d'initiation de la traduction eIF4A1
  • Détails : 1 vol. (pagination double f. 2-91 et 1-130)
  • Annexes : Bibliogr. f. 83-90
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.