Les conditions géographiques et l'organisation spatiale du front de la Grande Guerre : application à l'évaluation environnementale post-conflit en Champagne-Ardenne (France)

par Pierre Taborelli

Thèse de doctorat en Géographie physique, humaine, économique et régionale

Sous la direction de Alain Devos.

Soutenue le 02-07-2018

à Reims , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences de l'homme et de la société (Reims, Marne) , en partenariat avec GEGENAA - Groupe d'Etude sur les Géomatériaux et Environnements Naturels, Anthropiques Archéologiques (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Paul Deroin.

Le jury était composé de Alain Devos, Phillipe Boulanger, Jean Poesen, Nathalie Vanara.

Les rapporteurs étaient Jérôme Buridant, Pierre-Gil Salvador.


  • Résumé

    L'objectif de la thèse, réalisée dans le cadre du programme IMPACT14-18 (2015-2018), est de cartographier et de mesurer les impacts environnementaux de la Première Guerre Mondiale en Champagne-Ardenne. Le projet propose une nouvelle approche de la Grande Guerre par une analyse spatiale des réseaux de défense sur 115 km de front (13 000 km de tranchées et de boyaux) réalisée sous SIG à partir des plans directeurs au 1/20 000 de 1918 des Groupes de Canevas de Tirs des Armées. Le traitement de la banque de données spatiales permet non seulement de déterminer le potentiel de « polémo-paysages » de la Grande Guerre mais aussi de comprendre les facteurs militaires et géographiques (géomorphologie, géologie, hydrographie) structurant les réseaux. Les morphologies associées (tranchées, boyaux, entonnoirs de mines, trous d’obus), intégralement nivelées en grande culture mais recoupées par l’approche archéologique, sont étudiées de manière sectorielle, sous forêt à l’aide du Lidar aéroporté pour déterminer leur taux de conservation, sous la commande des pratiques sylvicoles. L’application opérationnelle des résultats s’intègre dans l’évaluation environnementale et les problématiques territoriales post-conflit de la Grande Guerre (aléa « cavités », bombturbation, contamination des sols et des nappes souterraines) mais révèle également un potentiel de valorisation patrimoniale.

  • Titre traduit

    Geographical conditions and spatial organization of the front in World War I : applications to post-war environmental in Champagne-Ardenne region (France)


  • Résumé

    The purpose of the thesis, carried out under the IMPACT14-18 program (2015-2018), is to map and measure the environmental impact of the First World War in Champagne-Ardenne. The project offers a new approach of the Great War by a spatial analysis of the defense networks on the 115 km of front (13 000 km of trenches and communication trenches) achieved under GIS from the 1/20 000 of 1918 trenches maps of the “Groupes de Canevas de Tirs des Armées”. The treatment of spatial database not only helps us to determine the potential of "Polemo Landscapes" of the Great War but also to understand the military and geographical factors (geomorphology, geology, hydrography) structuring the networks. Associated morphologies (trenches, communications trenches, mine craters, shells craters), fully leveled in the field but highlighted by the archaeological approach, are studied sectorally under the forest thanks to the airborne Lidar, in order to define their conservation rates, according to the silvicultural practices. The operational application of the results fits the environmental assessment and the post-conflict territorial issues of the Great War ("cavities" hazard, bombturbation, soil and groundwater contamination) but also reveals a potential for heritage enhancement.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne (Bibliothèque électronique). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.