Utilisation du froid dans le contexte de l'exercice physique et de la récupération

par Wafa Douzi

Thèse de doctorat en Sciences du sport

Sous la direction de Benoît,1963-.... Dugué et de Olivier Dupuy.

Le président du jury était Julien Louis.

Le jury était composé de Benoît,1963-.... Dugué, Olivier Dupuy, Frédéric Grappe.

Les rapporteurs étaient Giuseppe Banfi, Jérémy Coquart.


  • Résumé

    L’impact de l’exposition au froid dans le contexte de l’exercice physique et de la récupération sur des variables physiologiques et perceptives a été investigué.Nous avons mis en évidence, par méta-analyse, que : - L’exposition au froid lors de l’activité physique permet une amélioration de la performance pour des exercices de type aérobies et anaérobies (taille de l’effet variant suivant la technologie de refroidissement utilisée et la partie du corps refroidie).- La cryothérapie/cryostimulation et l’immersion en eau froide utilisées à la suite d’une activité physique permet une réduction des courbatures, de la fatigue perçue et des concentrations sanguines de marqueurs de dommages musculaires et de l’inflammation.Nos travaux expérimentaux montrent que :- Le port d’un gilet refroidissant lors d’une activité physique éprouvante améliore les réponses perceptives de confort thermique, d’humidité et de bien-être et réduit le stress physiologique (température cutanée diminuée, retour plus rapide à la fréquence cardiaque de base, amélioration de l’oxygénation cérébrale).- 3 min d'exposition en cryothérapie corps partiel est une durée optimale pour améliorer la qualité de sommeil après un entraînement.- 3 min d’exposition en cryothérapie corps entier améliore la qualité subjective (questionnaires) et objective du sommeil (actimétrie). Les mécanismes liés à cette amélioration dépendent de l’activité du système parasympathique lors des phases de sommeil profond.Ce travail montre l’efficacité de l’utilisation du froid dans différents contextes de l’activité physique et dans les processus de récupération. Les mécanismes biologiques susceptibles d'interagir dans ces processus de récupération sont présentés.

  • Titre traduit

    The use of cooling during exercise and recovery


  • Résumé

    The impact of cold exposure in the context of physical exercise and recovery on physiological and perceptual variables was investigated.We have highlighted, by meta-analysis, that:- Exposure to cold during physical activity improves aerobic and anaerobic physical performance (effect sizes depending on the cooling technique and the cooled body area).- Using cryotherapy / cryostimulation and cold-water immersion following a physical activity reduces muscle soreness, perceived fatigue and blood concentrations of muscle damage and inflammatory markers.Our experimental work shows that:- Wearing a cooling vest during a vigorous physical exercise improves perceptual responses such as thermal comfort and reduces physiological stress (reduced cutaneous temperature, faster return to resting heart rate, improvement of the cerebral oxygenation).- A 3-min partial body cryotherapy exposure is an optimal time to improve the quality of sleep after training.- A 3-min whole body cryotherapy exposure improves the subjective (questionnaires) and objective (actimetry) sleep quality. The mechanisms related to this improvement seems to depend on the parasympathetic activity during deep sleep episodes.This work shows the effectiveness of the cooling uses in different contexts of physical activity and recovery processes. The biological mechanisms likely to interact in these recovery processes are presented.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.