Les projets de logements en Europe à l’aune du développement durable : adaptations, transformations, innovations et obstacles dans la conception architecturale (2005-2015)

par Dimitri Toubanos

Thèse de doctorat en Architecture

Sous la direction de Virginie Picon-Lefèbvre.

Soutenue le 25-05-2018

à Paris Est , dans le cadre de VTT - Ville, Transports et Territoires , en partenariat avec Laboratoire infrastructure architecture territoire (laboratoire) .

Le président du jury était Cyrille Simonnet.

Le jury était composé de Virginie Picon-Lefèbvre, Marco Cremaschi.

Les rapporteurs étaient Chris Younès, Catherine Maumi.


  • Résumé

    Cette recherche est fondée sur un constat très simple : le développement dit durable est plus qu’un effet du moment, il est une condition sine qua non des établissements humains de l’avenir. Dans ce contexte, l’objectif est d’interroger la profession d’architecte et sa capacité d’adaptation aux problématiques sociétales et environnementales. Notre travail consiste à analyser, de manière transversale, des opérations contemporaines de logements conçues par des maîtres d'œuvres adoptant une démarche durable, dans le but de :- Définir les enjeux architecturaux du développement durable,- Identifier des approches de conception répondant à ces enjeux,- Mettre en exergue les adaptations, innovations et transformations de la conception architecturale répondant aux enjeux du développement durable,- Recenser les freins à la conception et la réalisation de logements durables. Pour y parvenir, nous avons sélectionné 7 opérations de logements construites en Europe entre 2005 et 2015.Les opérations et les maîtres d'œuvre étudiés ont été primés pour la qualité durable de leur travail. Ce corpus a été analysé à travers une grille d’analyse originale. L’étude sur documents a été accompagnée d’une série de rencontres avec tous les acteurs du projet, ainsi que d'entretiens avec différents acteurs de la construction du logement. Au total, nous avons réalisé plus de 80 entretiens durant cette thèse. Enfin, une convention CIFRE a été mise en place avec le bailleur social EFIDIS, filiale du groupe SNI, dans le but de nourrir l'identification des approches durables et des obstacles à la conception puis à la réalisation de logements durables, en recherchant une vision globale du projet. Notre recherche a permis de proposer une nouvelle grille de lecture des enjeux architecturaux du développement durable, en dépassant la définition institutionnelle et ses trois piliers liés à la durabilité (environnement, économie et social).Ce faisant, nous avons mis en exergue trois enjeux spécifiques à la conception de logements durables. Il s'agit des enjeux de l'énergie, de la pérennité et de la prise en compte du milieu. A ces enjeux répondent différentes approches de conception. L'enjeu énergétique est ainsi associé à des approches "actives" et "passives" de conception, qui s'entremêlent dans le projet dans ce que nous avons nommé une approche "hybride" de conception. De son côté, l'enjeu de la pérennité nécessite une considération des usages et de leur évolution, ainsi qu'un travail sur les techniques constructives. Enfin, l'enjeu de prise en compte du milieu suppose une approche de conception située, ainsi qu'une intégration de l'empreinte écologique du projet. Dans un second temps, notre travail a porté sur l'identification des obstacles à la réalisation et à la diffusion de l'architecture durable. L'omniprésence de la question énergétique, implémentée par les réglementations et labels et résolue par des réponses techniques, qui omettent l'usage, représente le premier obstacle auquel sont confrontés les concepteurs. Il se compète d'un frein lié au surcoût que représente l'intégration du développement durable dans le projet. Enfin, dans un contexte de financiarisation de la production du logement, le jeu d'acteurs autour de l'intégration des principes du développement durable conduit à un défaut de prise de responsabilité de la part des différents acteurs de la construction

  • Titre traduit

    Housing projects in Europe in the light of sustainable development : adaptations, transformations, innovations and obstacles in the architectural conception (2005-2015)


  • Résumé

    This research is based on a simple observation: sustainable development is more than a trend, it is a mandatory condition for the human settlements of the future. In this context, our goal is to investigate the architects’ capacity of adapting to the sustainable development conditions. Our work consists in cross-analyzing contemporary housing projects, conceived by architects that pursue a “sustainable approach” of design, in an attempt to :- Define the architectural challenges of sustainable development,- Identify conceptual approaches in order to answer these challenges,- Put forward the adaptation, transformation and innovation in architectural conception, responding to the challenges of sustainable development,- Document the different obstacles in conceiving and realizing sustainable housing. In order to achieve that, we have selected 7 housing projects built in Europe between 2005 and 2015. The studied projects and architects received awards for the "sustainability" of their work. These projects were analyzed through an original analytical grid. The analysis based on documents was confronted to a series of meetings with all the project participants, as well as with interviews with different actors of the housing construction industry. In total, we realized over 80 interviews during this PhD. Finally, we established a CIFRE convention with the public housing company EDIFIS, owned by the SNI Group, in order to help identifying the approaches and obstacles in the conception and construction of sustainable housing, while seeking a global approach of the project. Our research has allowed us to propose a new reference grid of the architectural challenges of sustainable development, beyond the institutional definition and the three pillars of sustainability (environment, economy, social).In doing so, we highlighted three specific challenges to the design of sustainable housing. Those challenges are : energy, "sustainability" and the "environment". At these challenges answer various approaches of conception. The energy challenge is associated to "active" and "passive" approaches of conception, which become entangled in the project in what we named a "hybrid" approach of design. The "sustainability" challenge requires the consideration of the uses and their evolution, as well as a study of the constructive techniques. Finally, the "environmental" challenge implies a situated approach of conception, as well as an integration of the ecological footprint of the project. Our work also concerned the identification of obstacles to the realization and diffusion of sustainable architecture. The omnipresence of energy requirements, implemented by the regulations and labels, which are answered by technical solutions that omit the uses, represents the first obstacle with which the designers are confronted. It is followed by an obstacle linked to the additional cost caused by the integration of sustainability in the project. Finally, in a context of financialization of housing production, the actor's game around the integration of sustainability principles leads to a lack of assumption of responsibility on behalf of the various actors of construction



Le texte intégral de cette thèse sera accessible sur intranet à partir du 31-12-2021

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.