Les enseignements de la micro-économie de la production face aux enjeux environnementaux : étude des productions jointes théorie et applications

par Arnaud Abad

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Walter Briec.

Soutenue le 18-09-2018

à Perpignan , dans le cadre de École Doctorale INTER-MED (Perpignan) , en partenariat avec Laboratoire de Mathématiques et de physique (Perpignan) (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Philippe Boussemart.

Le jury était composé de Jean-Philippe Boussemart, Hervé Leleu, Jean-Paul Chavas, Charles D. Horvath, Stéphane Blancard.

Les rapporteurs étaient Hervé Leleu, Jean-Paul Chavas.


  • Résumé

    Ces travaux structurés en trois parties, mettent à jour différents apports théoriques et empiriques. La premièrepartie est consacrée à l’étude des technologies de production selon différentes approches axiomatiques. L’axiome deB-disponibilité est introduit afin d’apporter une définition générale aux technologies de production polluante. Seloncette propriété, il est possible de définir ces technologies productives grâce à un ensemble réduit d’hypothèses. Ainsi,des technologies de production polluante convexes, non-convexes et hybrides, peuvent être définies. De plus, cetteapproche peut être appréhendée suivant plusieurs stratégies de partitionnement qui présentent un intérêt particulierpour la mise en oeuvre des études empiriques. La deuxième partie est vouée à l’analyse des fonctions de distance. Ainsi,des mesures d’efficience technique généralisées sont proposées. Ces dernières sont présentées dans des ensembles deproduction B-disponibles. Partant de ces résultats, plusieurs tests permettant d’apprécier la structure des ensemblesproductifs B-disponibles, sont proposés. De plus, de nouveaux résultats de dualité sont introduits. Ces derniers sontconstruits sous l’hypothèse de B-disponibilité, ce qui atténue l’importance des axiomes usuels de disponibilité dansl’élaboration de ces résultats. La troisième partie est dédiée aux mesures de productivité. Une généralisation desmesures d’éco-productivité possédant des structures additives et multiplicatives complètes, est introduite. De plus,une spécification non-paramétrique permettant d’implémenter ces nouvelles mesures d’éco-productivité est proposée.Celle-ci repose sur l’estimation non-paramétrique des fonctions de distance additives et multiplicatives généralisées relatées dans ces travaux.

  • Titre traduit

    Production Economics and Environmental Issues : Joint Production Technologies Theory and Applications


  • Résumé

    The exposition of this thesis is based on three parts. First, production technologies are analysed with respect toseveral axiomatic approaches. The B-disposability property is introduced in order to give a more general definition ofthe pollution-generating technologies. This methodological innovation aims to reveal pollution-generating technologiescompatible with a minimal set of assumptions. Then, a more general class of pollution-generating technologiessatisfying both convex and non-convex axioms, can be defined. Furthermore, this axiomatic contribution allows toconsider inputs and outputs partitions, which is of particular interest in empirical studies. The second part of thiswork concerns the measurement of technical efficiency. Then, generalised distance functions are introduced in B-disposable production sets. Following these results, several tests are suggested in order to characterize the structure ofB-disposable production technologies. Moreover, innovative duality results are proposed based on the B-disposabilityproperty. This considerably weakens classical duality results based upon usual disposal assumptions. In the thirdpart, productivity change is studied. Generalisation of additive and multiplicative complete eco-productivity measures,are introduced. Following non-parametric technologies, a procedure to implement the generalised eco-productivitymeasures is exposed. This process is based on the non-parametric estimation of the generalised distance functionssuggested in this work.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Droit et Sciences économiques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.